Menu

Cape Town – Du City Bowl au jardin de Kirstenbosch

L’Afrique du Sud a toujours fait partie de ces pays que j’imaginais fascinant, même envoûtant. J’avais toujours dans un coin de ma tête, ce vieux rêve de gosse d’aller voir les « animaux sauvages de la savane », rêve resté encré là, depuis que j’avais 8 ans et que je voulais être vétérinaire dans une réserve en Afrique (oui, chacun ses rêves, être institutrice ou docteur, ça ne m’intéressait pas ^^).

Lorsque mon amoureux et moi nous sommes mariés il y a 2 ans et qu’il a fallu choisir la destination de notre voyage de noces (la vie nous impose des choix difficiles à faire parfois 🙂 ), j’ai sauté sur l’occasion et proposé nonchalamment « Et si on allait faire un safari en Afrique du Sud ? ». Regard dubitatif du futur mari : « Moi je voulais retourner à l’Ile Maurice, ton truc ça me dit pas trop ». Ah. Désillusion. « Et si on coupait la poire en deux, 7 jours en Afrique du Sud et 10 jours à l’Ile Maurice, après tout c’est pas si loin… »

Et c’est comme ça que mon rêve s’est réalisé. Et le meilleur dans tout ça ? Au final, mon futur mari qui entre temps est devenu l’officiel, a été tellement scotché par l’Afrique du Sud qu’il a largement préféré ces 7 premiers jours aux 10 suivants. C’est qui qui a toujours raison ?

Bon, et quitte à aller en Afrique du Sud faire un safari, on pourrait aussi passer quelques jours à Cape Town, il parait que c’est une ville magnifique (oui, je suis la fille qui en voulait toujours plus niveau voyage).

Notre périple a donc débuté par 3 jours dans une des capitales de ce beau pays (je dis une des capitales car pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué, il y a pas moins de 3 capitales en Afrique du Sud).

Le centre ville de Cape Town : le City Bowl

La réputation de Cape Town n’étant pas à son meilleur niveau et ayant lu un peu tout et n’importe quoi sur Internet à ce sujet (« la ville ne craint pas du tout, vous pouvez y aller sans soucis » vs « ne vous promenez pas seule et surtout le soir, vous pouvez vous faire agresser/violer/tuer à tous les coins de rues »), nous avons choisi de faire appel à une guide locale qui nous a promené un peu partout pendant 2 jours (oui, on s’est quand même pris en main sur une journée !).

D’ailleurs, j’en profite pour remercier chaleureusement Karen, notre guide de l’agence Tours du Cap, qui a été exceptionnelle et nous as appris beaucoup de chose sur l’histoire d’un pays que visiblement elle adore.

Notre première journée à Cape Town a été consacrée à la visite du centre ville, le City Bowl, et de ses alentours proches. Le surnom de City Bowl (le bol) vient tout simplement du fait que le centre ville est entouré de montagnes, et notamment de la montagne de la Table (Table Mountain) réputée pour sa forme si caractéristique de … table (et oui, sont pas si bête, fallait bien que ça ait un rapport tout de même).

Cape Town

Nous commençons la visite par le quartier de Gardens, au cœur duquel se trouve le Company’s Garden, un jardin magnifique regorgeant d’arbres, de plantes exotiques et d’animaux en tout genre.

Cape Town

Cape Town

Cape Town

Cape Town

Cape Town

Cape Town

Cape Town

Le must, les petits écureuils pas peureux pour un sous et qui viennent vous manger dans la main. Dresseur d’écureuils, nouvelle vocation ?

Cape Town

Cape Town

Cape Town

Cape Town

Le quartier abrite également le siège du gouvernement sud-africain et le bureau du président (y a plus moche comme bureau non ?) ainsi que la Cathédrale St George, « la cathédrale du peuple », surnommée ainsi car elle fut un des foyers de la résistance contre l’apartheid.

Cape Town

Cape Town

Cape Town

Cape Town

Nous continuons la visite par la rue piétonne très animée de St George’s Mall. Alors je vous préviens, il ne faut surtout pas passer par là si vous avez un petit creux ou si vous êtes un ventre sur pied comme moi, car il y a dans cette rue un nombre incalculable de stands de nourriture, tous plus attirants les uns que les autres. Vous pouvez acheter à manger sur le stand qui vous fait le plus envie, et vous installer là dans la rue, sur des tables dressées à cet effet, le concept est vraiment sympa.

Cape Town

Bon sinon, il n’y a pas que des restaurants à ciel ouvert, il y a aussi pas mal d’artistes et de petites boutiques d’art africain. Il y a également un bout du mur de Berlin. Si si, je vous jure. Le Cap, ville cosmopolite ?

Cape Town

Nos flâneries nous mènent ensuite à Greenmarket square, place résultant d’un savant mélange d’architecture néogothique et coloniale. A son centre, un marché aux puces d’objets typiquement africains.

Cape Town

Cape Town

Cape Town

Cape Town

Il est presque midi, notre guide nous demande de presser le pas car elle veut absolument nous montrer quelque chose et il ne faut pas être en retard. Nous filons donc en voiture, direction Signal Hill, colline située à l’ouest de Cape Town. A peine arrivés, nous remarquons un attroupement autour de ce qui semble être un canon. Nous ne le savions pas encore, mais nous allions assister au « Noon Gun », une des plus vieilles traditions de la ville. Tous les jours depuis 1806, un coup de canon est tiré de cette colline pour sonner midi. A l’époque, cela servait de repère aux marins qui perdaient la notion du temps sur leur navire.

Cape Town

Cape Town

Cape Town

Le compte a rebours est lancé, nous appréhendons un peu le bruit surtout qu’on nous a demandé de nous boucher les oreilles, ce qui ne présage rien de bon… Midi retenti, le bruit est effectivement assourdissant mais le tout est vraiment impressionnant. A vivre ! (bon ok sur la vidéo ça ne parait pas trop, mais c’est vraiment impressionnant)

Nous profitons des quelques minutes qui suivent pour observer la vue fabuleuse qui s’offre à nous : la mer, le port et le City Bowl sont à nos pieds. Tout le monde s’accorde pour dire que la plus belle vue de la ville est celle observée depuis la Table Mountain. Malheureusement, nous n’aurons pas la chance d’y monter puisque nous avons choisi la seule semaine de toute l’année où le téléphérique pour y accéder est en révision … je vous ai déjà parlé de ma poisse ?

Il faut dire que nous sommes au mois d’août, donc en hiver là-bas et donc en basse saison. C’est donc pour eux un choix judicieux que de faire la révision à ce moment là. Mais pas pour nous !

Cape Town

Cape Town

Cape Town

Après toutes ces émotions, nous partons ensuite à la découverte du quartier malais ou Bo-Kaap, le quartier musulman de Cape Town, situé à l’ouest du City Bowl.

Quelle merveille ce quartier ! Je pense que c’est l’endroit que j’ai préféré de la ville. Pour s’imprégner des lieux, il faut parcourir à pied les rues et admirer l’ensemble des façades colorées typiques de ce quartier. Le soleil aidant, l’endroit était parfaitement idyllique.

Cape Town

Cape Town

Cape Town

Cape Town

Cape Town

Cape Town

Cape Town

La plage de Camps Bay et le jardin botanique de Kirstenbosch

Nous décidons ensuite de nous rendre au jardin botanique de Kirstenbosch, considéré comme l’un de plus beau au monde, s’étendant sur pas moins de 5,3 km² ! Une paille ! 🙂

En chemin, arrêt à Camps Bay, une des plages les plus prisées du coin, située sur la « Riviera » de Cape Town. La plage est magnifique, avec en arrière plan, la chaîne de montagne des Twelve Apostles qui renforce la beauté du site. On comprend pourquoi ce quartier est devenu le QG des riches Capetoniens…

Cape Town

Cape Town

Cape Town

Cape Town

Cape Town

Cape Town

Le jardin de Kirstenbosch est une des principales attractions de Cape Town. En été, de gros concerts en plein air y sont même organisés. Ça doit être quelque chose à faire !

Cape Town

Cape Town

Cape Town

Cape Town

Cape Town

Cape Town

Cape Town

Cape Town

Cape Town

Cape Town

Cape Town

Cape Town

Cape Town

Cape Town

Le jardin compte de très nombreuses espèces de la flore de la région du Cap et est reconnu pour son exceptionnelle diversité. Il dispose même d’une passerelle suspendue de 130m de long qui permet de côtoyer la cime des arbres. Impressionnant (surtout que ça bouge un peu et qu’on est tout de même à 12m au dessus de la terre ferme).

Cape Town

Cape Town

Cape Town

Après une bonne ballade de près de deux heures dans le jardin, notre guide nous ramène à notre hôtel pour un peu de repos bien mérité. Le rythme effréné de la journée en aura vraiment valu le coup, nous en avons pris plein les yeux.

Nous avions choisi un hôtel sur le Victoria & Alfred Waterfront (front de mer), le port de Cape Town, réaménagé il y a une trentaine d’années en un lieu combinant loisirs, restaurants et centre commercial. C’est le quartier le plus touristique de la ville mais il a l’avantage de rester très animé à toute heure du jour et de la nuit.

La visite de ce quartier attendra le lendemain, nous dinons à notre hôtel, qui bénéficie d’un restaurant très réputé, le Dash, où nous nous sommes régalés.

Cape Town

Cape Town

Cape Town

Cape Town

A voir, à faire à Cape Town

  • Visiter le City Bowl, le centre ville de Cape Town
  • Monter sur Signal Hill et assister au Noon gun (attention, c’est à midi pétante !)
  • Flâner dans Bo-Kaap, le quartier malais, pour admirer les maisons colorées
  • Monter au sommet de Table Mountain pour admirer la vue (je le note même si on a pas pu le faire car il parait que c’est vraiment top)
  • Se rendre à Camps Bay, une des plus belles plages des environs
  • Se balader dans le jardin botanique de Kirstenbosch

Bonnes adresses à Cape Town

  • L’agence Tours du Cap, pour trouver un guide et/ou réserver des excursions
  • Le Queen Victoria Hotel, notre hôtel sur le waterfront (très bon rapport qualité/prix surtout quand on voit le prix des autres hôtels du waterfront qui sont généralement exorbitants)
  • Le restaurant de l’hôtel, Dash, qui est l’équivalent en France d’un restaurant gastronomique mais pour le prix d’une bonne brasserie

 

13 commentaires

Jessica

Gros coup de coeur pour le quartier musulman. Les couleurs sont magnifiques, ça donne envie de sauter dans un avion et d’y aller toute suite!

    Celia

    Oui c’est mon quartier préféré, ça donne envie de s’y installer !

Itinera Magica

Cape Town m’a toujours fait envie, et encore plus après avoir vu tes sublimes photos ! J’adore ce reportage.

    Celia

    Merci, c’est vraiment une ville géniale, j’aimerais pouvoir y retourner ! Mais il y a tellement à voir …

Elinka

Rhaaaaaa moi aussi je rêve d’un safari photos en Afrique depuis toujours !
Le guide c’était un choix ou c’était obligé ?

    Celia

    On a fait 3 jours de safari après Cape Town et c’est un souvenir impérissable ! C’était extraordinaire. Pour le guide non, pas du tout obligé, c’était juste plus pratique pour nous et ça nous a rassuré mais franchement je ne me suis jamais senti en insécurité au final (après on traînait pas dans les rues le soir non plus)

tania

coucou, très belles photos, j’espère y aller un tour. L’Afrique du sud fait parti des pays sue ma wishlist voyage

Lucie - WorldTravelheart

Toutes ces maisons colorées c’est splendide ! Au final, vous n’avez pas tant senti d’insécurité que cela en Afrique du Sud ?
J’avais envie d’aller faire du volontariat là bas, mais tous ces on-dits m’ont un peu refroidi il faut dire… Même si j’ai tendance à vouloir me faire ma propre idée, ils dessinent un très noir tableau sur le net !

    Celia

    Non on ne l’a pas ressenti mais après on était avec une guide locale et sinon on restait dans le quartier hyper touristique donc on a pas pris trop de risques 🙂
    Mais sinon tu peux demander à Marlène du blog La girafe qui vole, elle y a habité jusqu’à cet été !

Cyn - Heybluebird

Super article. j’ai emmenagé à Cape Town il y a quelques mois, j’ai la chance d’hiabiter dans le beaux quartier coloré de Bo kaap et je m’en lasse pas 🙂

    Celia

    Merci 🙂
    Quelle chance, ça doit être génial de vivre à Cape Town ! Et Bo kaap, mon quartier préféré, tu dois avoir des couleurs pleins les yeux tous les jours 😉

Julie / hors du temps

La passerelle est vraiment très belle !
Pour le guide, c’est vraiment conseillé ? Est ce que vous avez pris des transports en commun, ou est-ce que c’est la guide qui vous conduisez ? (ahahaha, trop de questions de dernière minute !)

    Celia

    Je ne pense pas que le guide soit absolument nécessaire, mais on a trouvé ça plus simple à la fois pour une question de sécurité mais aussi pour pouvoir découvrir la ville dans un laps de temps limité puisque nous ne sommes restés que 3 jours. C’est la guide qui nous conduisait du coup, et en plus d’apprendre plein de choses sur la ville, on avait à se préoccuper de rien et c’était super. Après ça a un coût, donc à toi de voir si ça vaut le coup par rapport à ton voyage. Après si vous voulez faire le tour de la péninsule et aller au cap de bonne espérance par exemple, je ne sais pas trop si les transports en commun y vont ou s’il faut louer une voiture. Tu peux demander aussi à Marlène du blog La girafe qui vole, elle saura surement te renseigner elle y a vécu pendant un bon moment. Bon courage pour les derniers préparatifs 🙂 !

Laisser un commentaire