Menu

Islande #6 – La Jökulsárlón, l’épave du DC3 et l’hôtel ION

Après notre traversée d’Ouest en Est du pays, et la claque que nous avions prise face à des paysages juste hallucinants (Dyrhólaey mon amour), nous avons profité de notre journée à Höfn pour calmer un peu le jeu et se reposer (c’est pas comme si on venait d’avaler plus de 1300 kilomètres en 6 jours).

Mais c’est bien mal connaître l’Islande que de penser « journée calme égale journée où on n’en prend pas plein les yeux ». En effet, la veille, nous n’avions pas eu le temps de découvrir toute la côte sud qui est particulièrement riche. C’est ainsi que nous avons décidé de repartir sur nos pas pour visiter un des lieux les plus emblématiques de l’Islande : la Jökulsárlón.

La Jökulsárlón

Mais si voyons, la Jökulsárlón ? Non ? Je suis sûre que vous avez déjà vu des photos de ce lieux assez irréel : un lac (un lac proglaciaire plus précisément même) sur lequel flotte des centaines d’icebergs se détachant du glacier Vatnajökull. Ce lieu a même servi de décor à plusieurs films d’action à gros budgets (et non, pas à « La vie rêvée de Walter Mitty ») : James Bond (2 fois), Batman ou encore Lara Croft.

jokulsarlon

jokulsarlon

Jokulsarlon

jokulsarlon

jokulsarlon

jokulsarlon

jokulsarlon

Nous avons même eu la chance cette fois de contempler des dizaines de phoques se prélassant tranquillement sur la glace.

jokulsarlon

jokulsarlon

Nous avons même tenté une expérience de fou qui s’est avérée payante au delà de nos espérances : plonger la GoPro dans l’eau glacée pour essayer de voir ce qui se passe sous un iceberg. Et bien, les couleurs sont tout simplement magiques, d’un bleu turquoise très intense, je vous laisse deviner notre tête quand nous avons regardé la vidéo en rentrant à la guesthouse !

Jokulsarlon

Jokulsarlon

Jokulsarlon

Nous sommes également allés de l’autre côté du pont, sur la plage, pour voir les icebergs s’échouer sur le sable noir …

Jokulsarlon

Jokulsarlon

La Jökulsárlón n’étant à même pas 1h de Höfn, nous avons pu faire l’aller retour dans la matinée afin d’éviter la foule.

De Höfn à Vík

Après un repas à base de langoustine (LA fameuse pizza aux langoustines de notre petit Kaffi Hornid, c’est d’ailleurs dommage que je n’ai pas de photo, je suis sûre qu’on ne vous l’a jamais faite celle-là 🙂 ) et une visite du petit port de pêche de Höfn (je crois que c’est la deuxième plus grande ville que l’on ai visité après Reykjavik, 2000 habitants !!), nous sommes rentrés nous reposer à la guesthouse.

hofn

Jokulsarlon

Enfin, se reposer c’est pas trop pour moi, en vacances, j’ai besoin d’explorer, de visiter, d’errer, je ne supporte pas d’être enfermée dans une chambre sachant tout ce qui m’attend dehors. J’en ai donc profité pour aller câliner quelques chevaux islandais que j’avais repéré dans le coin, pas folle la guêpe !

hofn

hofn

hofn

hofn

Hofn

hofn

Le soir, retour à Höfn (oui, si vous n’avez pas compris, il n’y a rien d’autre dans les parages donc si vous voulez espérer manger un bout, et ben faut aller à la grande ville) où nous avons testé le meilleur restaurant de la ville : Humarhofnin dont la spécialité est … la langoustine pardi !

Mais je vous rassure, il n’y a pas que ça à la carte, moi par exemple, j’ai pris de l’agneau, terriblement bon. D’ailleurs est-ce que je vous ai déjà dit qu’en Islande, il y a TOUJOURS du pain et du beurre sur la table des restaurants ? Eux, ils ont tout compris à la vie ! Bon le problème c’est que lorsqu’on est aficionado des tartines comme moi, et bien on a déjà plus faim quand l’entrée arrive ^^.

Nous rentrons, contents de notre journée : les icebergs de la Jökulsárlón, des chevaux islandais, du pain, du beurre et des langoustines, que demande le peuple ?

Le lendemain (8ème jour de notre roadtrip), il est temps de ranger nos affaires et de refaire le chemin inverse pour se rapprocher de Reykjavik. Nous quittons Höfn dans la matinée direction Nesjavellir et plus précisément le Ion Luxury Adventure Hotel, où nous passerons nos deux dernières nuit en terre islandaise.

Vik

Vik

Nous empruntons la même route qu’à l’aller mais réalisons deux arrêts que n’avions pas eu le temps de faire.

Notre première étape est la petite commune de Vík í Mýrdal (à peine 300 âmes) où nous nous arrêtons pour déjeuner. Elle est située tout prêt de ma bien aimée Dyrhólaey. Je n’ai pas envie de vous parler particulièrement du restaurant où nous nous sommes arrêtés, je l’ai trouvé sans grand intérêt (bien qu’il soit cité dans mon guide comme un des meilleurs de la ville, oups pardon, village, ceci expliquant sûrement cela …). En revanche, à Vík, il y a une charmante petite église située au sommet d’une colline. Très photogénique la demoiselle !

Vik

Vik

L’épave du DC3 à Sólheimasandur

Non, ce dont j’ai vraiment envie de vous parler c’est de notre seconde étape : la carcasse du DC3. J’avais entendu parler d’un avion qui s’était écrasé là, sur une plage d’Islande (Sólheimasandur), durant la guerre froide. Le lieu semblait difficile à localiser, pas indiqué et invisible de la route. Challenge accepted !

Nous avons fini par la trouver cette épave, mais je peux vous dire que ce jour là, on s’est dit qu’on avait bien fait de louer un 4×4. Entre les trous crevasses du chemin (oui, on est pas sur une route goudronnée, même pas sur une route en cailloux, on est juste, ben, sur le sol), la glace qui commençait à fondre et les flaques qui en résultait, j’ai cru que la voiture allait rendre l’âme à plusieurs reprises. D’autant qu’il faut rouler un sacré bon moment pour trouver la carcasse et qu’on ne l’aperçois qu’une fois arrivé à ses pieds.

Nous finissons donc par la dénicher (d’ailleurs si ça en intéresse certains, je peux fournir les coordonnées GPS 🙂 ), mais petite déception, moi qui pensais me retrouver en tête à tête avec la bête, il y avait plusieurs 4×4 d’un tour opérator déjà présents sur le site … Nous avons pris notre mal en patience et avons attendu qu’ils libèrent la place pour explorer l’engin et le photographier sous toutes les coutures.

epave dc3

Jokulsarlon

Jokulsarlon

Jokulsarlon

Jokulsarlon

epave dc3

Jokulsarlon

Jokulsarlon

Jokulsarlon

C’est vraiment quelque chose, cet avion, posé là sur la plage, abimé par les intempéries et les tags d’individus peu respectueux. Il n’y a rien d’autre autour que cette carcasse abandonnée et un sentiment étrange de désolation.

Après avoir passé de longues minutes de contemplation devant cette vision surréaliste, nous reprenons la voiture et finissons de parcourir les kilomètres qui nous séparent d’un hôtel plutôt sympathique.

Le Ion Luxury Adventure Hotel

Le Ion Luxury Adventure Hotel est un hôtel assez luxueux (nous avions envie de nous faire plaisir pour nos 2 derniers jours), situé à 50 minutes de Reykjavik, au pied du lac de Thingvallavatn dans le parc de Thingvellir et donc non loin du fameux cercle d’or. L’hôtel est soit-disant idéal pour l’observation des aurores boréales.

L’hôtel est très moderne, ressemblant à un vaisseau futuriste de béton émergeant de la montagne. La déco est tout simplement sublime, totalement dans la tendance scandinave et donc ultra cosy.

Jokulsarlon

Jokulsarlon

Jokulsarlon

Le must, la piscine d’eau chaude (hot tube) qui va en faire rêver plus d’un j’en suis sûre…

Jokulsarlon

Jokulsarlon

Jokulsarlon

Nous passons donc notre fin d’après-midi à nous prélasser dans l’eau à 38°C puis à siroter un cocktail au Northern Light Bar (gros coup de cœur pour le bar de l’hôtel et ses coussins au top) avant d’aller dîner au restaurant de l’hôtel (vu qu’il est perdu au milieu de nulle part, difficile de sortir dîner ailleurs au final, ils ont trouvé un bon filon !).

Jokulsarlon

Jokulsarlon

Jokulsarlon

Je n’oublie pas de nous inscrire sur la liste des chambres à réveiller en cas d’aurores intempestives, mais le téléphone ne sonnera pas ce soir là (grosse larme, snif) …

Résumé des lieux à ne pas manquer sur la route du sud (route 1, d’est en ouest), 2ème épisode :

  • Le village de Höfn
  • La Jökulsárlón, ses icebergs et ses phoques
  • Le village de Vík í Mýrdal
  • L’épave du DC3 sur la plage de Sólheimasandur

Bonnes adresses :

 

Retrouvez tous les articles du carnet de voyage en Islande par ici :

8 commentaires

DASNIEVES

C’est chouette, ça fait rêver !!!

Elinka

Tes photos sont sublimes, et y’a des glaçons que je reconnais ! (je te JURE ! :’) )

julinutile

C’est juste WAHOU ! Il n’y a même pas de mots des fois pour décrire ce genre de paysage somptueux.
Ca fait vraiment rêver merci pour ce joli partage

    Celia

    De rien, si cela t’as fait un peu rêver, je suis contente 🙂

Stephanie

Je suis d’accord avec Julie, c’est magique! Très belles photos !

    Celia

    Merci beaucoup 😊 ! Et je suis 100 fois d’accord, l’Islande en hiver, c’est magique !

Destinations de Julie

Cette épave d’avion est impressionnante ! Je ne savais pas que l’on pouvait pouvoir ce genre de chose, je retiens l’idée 🙂 Et bravo pour tes photos !

    Celia

    Merci beaucoup ! Oui, l’épave de l’avion est une des choses incroyables que l’on peut trouver en Islande. Mais le pays est tellement beau de toute façon qu’il faut y aller avec ou sans épave 🙂

Laisser un commentaire