Menu

Chiens de traineaux, Seltun et Blue Lagoon – Islande part 3

Notre 4ème jour en Islande a été riche en expérience ! Si vous avez lu mon précédent article sur notre roadtrip, vous savez que nous avions prévu de faire une balade en chiens de traineaux la veille et que malheureusement, à cause de la météo, cela avait été annulé et reporté au lendemain matin.

Une jolie balade en chiens de traineaux

Nous nous levons donc ce matin là assez tôt (vers 8h quoi) et prenons la route, direction la station de ski de Skálafell, située à moins de 45 minutes au Nord de Reykjavik. En chemin, nous sommes éblouis par le lever du soleil sur les montagnes enneigées : une pause photo s’impose !

islande

islande

chien traineau seltun blue lagoon (1 sur 50)

chien traineau seltun blue lagoon (4 sur 50)

chien traineau seltun blue lagoon (5 sur 50)

chien traineau seltun blue lagoon (3 sur 50)

Nous arrivons un peu avant 10h, heure à laquelle les mushers nous attendent pour démarrer l’activité. La station de ski de Skálafell est une petite station, ouverte principalement le week-end et située entre 400 et 700m d’altitude, ce qui est assez élevé pour le pays puisqu’à Reykjavik nous somme au niveau de la mer. Lorsque nous descendons de la voiture, nous sommes encore une fois émerveillés par les paysages de neige immaculée à perte de vue. Après avoir pris quelques photos, nous rejoignons les bâtiments où nous attendent mushers et chiens.

islande seltun

islande chien de traineau

islande chien de traineau

Nous avions réservé cette activité sur le site Dogsledding Iceland et je dois dire que nous n’avons pas été déçus ! Klara est une musher française qui a décidé de monter sa petite entreprise en Islande. Et bien lui en a pris ! J’avoue que cette activité est assez chère, mais cela vaut vraiment le coup et je vous la recommande fortement. Le tour que nous avions choisi (DOG2) a duré plus de 3h (contre 2h30-3h indiqué sur le site) et nous nous sommes régalés.

Nous avons commencé par une présentation de tous les chiens de la meute, avec anecdotes, caresses et câlins à foison. Nous avons même appris que deux des chiens présents avaient tournés dans « La vie rêvée de Walter Mitty » (le fameux film qui nous avait donné envie de découvrir l’Islande) !

islande chien de traineau

islande chien de traineau

islande chien de traineau

islande chien de traineau

chien traineau seltun blue lagoon (13 sur 50)

chien traineau seltun blue lagoon (14 sur 50)

chien traineau seltun blue lagoon (15 sur 50)

chien traineau seltun blue lagoon (16 sur 50)

chien traineau seltun blue lagoon (17 sur 50)

Après avoir fais connaissance avec tous les chiens, nous avons formés des équipes de 2 participants + 1 musher (nous étions 6 avec donc 3 mushers). Ce dernier nous a expliqué comment atteler les chiens au traineau (ce que nous avons ensuite dû faire par nous-même !) et quelques notions de base de conduite. Nous sommes ensuite partis pour plus d’une heure de balade.

Le traineau étant pour une seule personne, l’un de nous était assis dessus, confortablement installé, tandis que l’autre était derrière, avec le musher, pour conduire le traineau. Au milieu de la balade, une pause est prévue, nous permettant d’inverser les rôles et de câliner encore une fois les chiens et surtout Manitok, le plus beau chien du monde (bon ok, le deuxième après mon chien), avec sa tête de gros nounours. Pour information, il s’agissait également du chien leader de notre attelage.

chien traineau seltun blue lagoon (20 sur 50)

chien traineau seltun blue lagoon (21 sur 50)

chien traineau seltun blue lagoon (22 sur 50)

chien traineau seltun blue lagoon (23 sur 50)

chien traineau seltun blue lagoon (25 sur 50)

Je dois dire que nous avons eu la chance d’avoir un musher français ce qui nous a permis de profiter à fond de l’expérience car il a pu nous raconter comment il avait été formé, la vie, presque en huit clos, avec les chiens, …

Après cette balade inoubliable, nous quittons l’équipe avec regret car nous avons encore beaucoup de choses à voir aujourd’hui.

La péninsule de Reykjanes : le lac de Kleifarvatn et Seltún

Direction la péninsule de Reykjanes, au Sud-Ouest de l’île et le site géothermique de Seltún. En chemin, nous nous arrêtons pour contempler le lac de Kleifarvatn et ses eaux complétement gelées. Une vision majestueuse.

islande seltun

chien traineau seltun blue lagoon (28 sur 50)

chien traineau seltun blue lagoon (31 sur 50)

chien traineau seltun blue lagoon (32 sur 50)

Le site de Seltún est une zone géothermique très active connue pour ses solfatares qui sont des types de fumerolles rejetant de très grosses quantités de souffre (et ça se sent !). J’ai beaucoup aimé ce site avec ses colonnes de fumées qui s’élèvent dans le ciel, ses mares de boues bouillonnantes et ses eaux chaudes. On a vraiment l’impression d’être sur une autre planète, surtout que nous étions complétement seuls quand nous avons parcourus les lieux !

chien traineau seltun blue lagoon (35 sur 50)

islande seltun

islande seltun

chien traineau seltun blue lagoon (36 sur 50)

chien traineau seltun blue lagoon (37 sur 50)

chien traineau seltun blue lagoon (40 sur 50)

chien traineau seltun blue lagoon (38 sur 50)

chien traineau seltun blue lagoon (46 sur 50)

Nous passons un moment à nous balader sur le site, prendre en photos et filmer tout ce que nous voyons. Malheureusement il nous faut partir car nous avons réservé pour 15h nos entrées au fameux Blue Lagoon.

Le Blue Lagoon

Le Blue Lagoon ou Bláa Lónið en islandais, est une station thermale de plein air, située sur la péninsule de Reykjanes, à une petite demi-heure de Seltún et à 40 minutes de Reykjavik. Elle a été créée artificiellement au milieu d’une zone volcanique et est alimentée par la centrale géothermique de Svartsengi. Son eau est riche en sels minéraux, silicates et algues bleu-vert qui lui donne sa couleur turquoise si impressionnante.

Nous arrivons au Blue Lagoon pile à l’heure et filons dans les vestiaires pour nous changer. J’appréhende un peu la sortie en maillot de bain, car même si l’eau est comprise entre 36 et 39°C, et bien, il faut quand même sortir dans le froid avant de pouvoir se plonger dedans !

A la sortie des vestiaires, nous nous retrouvons au milieu des brumes de vapeurs, c’est tout juste si nous voyons à plus de 2m devant nous (et je confirme, il fait froid). Toutefois, nous voyons assez pour nous rendre compte que les lieux sont bondés. Et oui, il s’agit d’une des plus grosses attractions touristiques de l’île donc ne vous attendez pas à y être seul au monde.

chien traineau seltun blue lagoon (41 sur 50)

islande blue lagoon

islande blue lagoon

islande blue lagoon

islande blue lagoon

chien traineau seltun blue lagoon (47 sur 50)

Nous barbotons dans l’eau une petite heure, en ayant bien pris soin d’appliquer le masque à la boue de silice offert par le Bar à Silice situé au milieu du lagon et de nous rafraîchir à l’un des bars qui entourent le bassin. Je file ensuite au spa où j’avais réservé un massage pendant que mon mari part faire la sieste au solarium.

Pour tout vous dire, j’ai été un peu déçue par le massage car, je n’y avait pas pensé (non je ne suis pas blonde mais bon, on pense pas forcément à tout), mais le massage a lieu … dans l’eau ! On vous fait grimper sur un matelas flottant, avec (quand même) une serviette chaude sur le corps et le massage est effectué sous le corps. Malgré la serviette et les efforts du masseur pour m’asperger d’eau chaude régulièrement, je dois dire que j’ai eu un peu froid et que le massage par en dessous est quand même moins agréable qu’un massage traditionnel. Si c’était à refaire, je pense que je ne le referai pas. A la fin du massage, je rejoint mon mari et nous décidons de rentrer à Reykjavik.

Pour le diner, nous avons choisi de tester le Sea Baron et sa fameuse soupe au homard, plébiscitée sur tous les sites web que j’ai pu consulter. En effet, je dois avouer que cette soupe est très bonne ! Heureusement, ils n’ont pas que ça à la carte, ils proposent également tout un tas de brochettes de poissons que vous pouvez choisir dans un grand frigo avant cuisson.

Comme nous avons fini notre repas assez tôt, nous décidons de partir une nouvelle fois à la chasse aux aurores boréales même si les prévisions ne sont toujours pas de notre côté (mais on ne sait jamais …). Nous avions repéré le matin même un coin loin de Reykjavik où nous pouvions nous poster pour attendre (le coin pause photo du matin sur la route de Skálafell). Nous faisons donc 20-25 minutes de route pour nous y rendre et nous nous garons sur le bas-côté.

Malheureusement, le ciel étant toujours désespéramment couvert et les prévisions n’étant vraiment pas bonnes pour le soir, nous décidons rapidement de rentrer nous coucher.

Résumé des lieux incontournables :

  • La péninsule de Reykjanes
  • Le lac Kleifarvatn
  • Le site géothermique de Seltún
  • Le Blue Lagoon

Bonne adresse à Reykjavik :

  • Le Sea Baron, réputé pour sa soupe au homard et ses brochettes de poisson frais

A tester :

1 commentaire

Aucun commentaire pour le moment.

Laisser un commentaire