Menu

Découvrir la Norvège en croisière avec l’Express Côtier Hurtigruten

Ça y est, c’est fini. On rentre à peine de Norvège et me voilà déjà à tout vous raconter sur le blog, sûrement par envie de prolonger encore un peu ce voyage qui nous aura mis beaucoup trop d’étoiles dans les yeux.

Mais avant de vous raconter en détails et en photos notre fabuleux séjour en Norvège, j’avais envie de vous expliquer un peu le principe des croisières Hurtigruten car il ne s’agit pas du tout d’une croisière ordinaire, loin de là.

Allez, vous vous installez avec moi et je vous dis tout ?

Hurtigruten, c’est quoi ?

Hurtigruten, c’est le service de navires qui permet de relier 34 ports le long de la côte Norvégienne. Ce service existe depuis 1893 et est particulièrement utile aux Norvégiens en hiver, lorsque les routes sont bloquées et que la mer reste la seule possibilité pour se déplacer. Vous l’aurez compris, à la base, il ne s’agit pas de bateaux de croisières, mais plutôt de ferries qui transportent non seulement des locaux mais également du fret.

Néanmoins, au fil du temps, de plus en plus de touristes ont emprunté ces navires et aujourd’hui ils constituent la majorité des passagers (ce qui a néanmoins permis à la compagnie de perdurer !).

L’itinéraire « classique » consiste à relier Bergen à Kirkenes en 7 jours (parcourir la côte du Sud au Nord) ou bien à réaliser l’inverse, en 6 jours, de Kirkenes à Bergen (du Nord au Sud donc). Vous pouvez même faire le voyage aller-retour Bergen – Kirkenes – Bergen en 12 jours.

Comme il s’agissait de notre premier voyage en bateau, nous avons choisi de nous limiter au voyage du Sud au Nord, ne sachant pas si ce type de voyage allait nous plaire et si nous ne serions pas un peu malades ^^

Source Hurtigruten

Évidemment, vous pouvez aussi monter et descendre à n’importe quel port desservi, ne passer qu’une seule journée sur le bateau, vous en servir pour remplacer des étapes de route trop difficiles à réaliser en hiver lors d’un roadtrip par exemple, bref, c’est un service très flexible et très régulier puisqu’un bateau part de Bergen tous les jours de l’année. Vous trouverez donc chaque jour un bateau Hurtigruten dans chacun des 34 ports.

A chaque escale, le navire s’arrête de 15 minutes pour la plus courte à 6 heures pour la plus longue, avec chaque jour une grande escale d’au minimum 2h30 qui permet de descendre à terre, de se balader, de visiter ou de réaliser des activités avec les excursions proposées par Hurtigruten.

Voilà, ça c’est pour le voyage classique sur l’Express Côtier en Norvège. Mais, juste pour info, sachez également que vous pouvez réaliser d’autres types de croisières avec Hurtigruten puisqu’avec leurs navires d’expédition, ils peuvent vous emmener notamment en Islande, au Groenland, au Canada, en Amérique du Sud et … en Antarctique ! D’ailleurs, avec l’amoureux, on est très très chaud pour renouveler l’expérience et passer cette fois-ci le cercle polaire Antarctique. A suivre ;)!

Notre bateau : le MS Kong Harald

A vrai, dire, on n’a pas spécialement « choisi » notre bateau, on a surtout choisi une date de départ et on a hérité du bateau qui naviguait ce jour là. Ceci dit, je pense que tous les bateaux sont plus ou moins équivalents, surtout depuis que Hurigruten a entrepris de les rénover et que seul le MS Lofoten, le « navire de légende » est vraiment différent des autres. Nous avons donc navigué sur le MS Kong Harald, du nom de l’actuel roi de Norvège.

Comme je vous le disais, ici il ne s’agit pas d’une croisière comme on peut les voir à la télé avec animations, boites de nuit et 2000 passagers les uns sur les autres… Le bateau n’est pas très grand, il dispose de seulement 222 cabines (les agoraphobes me diront que c’est déjà trop :)) et franchement, mis à part à l’heure des repas où tout le monde se précipite (^^), on ne se sent pas du tout oppressé par la foule.

Justement, au niveau des repas (point qui va intéresser beaucoup de monde je pense), et bien oui, on mange très bien sur le bateau ! Il y a 3 restaurants à bord :

  • Torget, le restaurant principal, qui est inclus dans la formule demi-pension ou pension complète. Le petit-déjeuner et le déjeuner y sont servis sous forme de buffet alors que pour le dîner, il s’agit d’un menu à plat unique. Pas besoin de réserver dans ce restaurant, une table et un horaire de dîner vous sont assignés au départ de la croisière et vous les gardez tout le long du voyage.

  • Kysten, le restaurant « à la carte », ouvert uniquement le soir, qui est un restaurant avec un menu classique un peu plus travaillé. L’avantage c’est que c’est un petit restaurant intimiste où il faut réserver à l’avance donc parfait pour une soirée un peu plus calme et romantique. L’inconvénient est qu’il n’est pas inclus dans la formule et qu’il faudra payer un supplément pour y diner.

  • Brygga, le bistrot qui sert burgers, pizzas et autres plats rapides, parfait pour le déjeuner. Là encore, il n’est pas inclus dans la formule donc il faudra payer un supplément pour y manger.

En plus de ces 3 restaurants, il y a un merveilleux petit salon de thé, Multe, à la déco hyper cocooning et dans lequel on peut trouver quelques sandwichs mais surtout, des petites pâtisseries et des chocolats chauds délicieux. Parfait pour le goûter !

Bon, maintenant qu’on sait que le bateau ne ressemble pas à une usine à touriste et qu’on y mange bien, vous allez me dire, est-ce qu’on y dors bien ? Et bien, encore oui !

Nous avions choisi une cabine Artic supérieure, donc pas une cabine basique, et j’avoue qu’on s’y est senti très bien. Là encore, la déco en bois blond est chaleureuse et franchement on y a bien dormi. Le seul bémol, pour les gens qui ont le sommeil un peu trop léger comme moi, est que les quelques arrêts dans les ports ayant lieu la nuit risquent de vous réveiller. Mais ayant l’habitude de me réveiller plusieurs fois la nuit, cela ne m’a pas gênée plus que ça.

Pour finir,  je voulais vous parler de nos meilleurs spots sur le bateau. Et oui, car au bout de 6 jours, on avait forcément nos petites habitudes, nos coins préférés, tous ces petits lieux qui nous faisaient nous sentir comme à la maison sur ce bateau.

Tout d’abord en extérieur, forcément, le pont 5, celui qui permet de faire tout le tour du bateau et d’accéder notamment à la proue du navire. Il est parfait pour les photos, pour observer les manœuvres des marins, pour voir l’accostage aux ports … Bref un de nos endroits préférés, notamment quand il y a tempête de neige et qu’on se croit seul au monde, là, à l’avant du bateau avec le vent glacial qui nous giffle le visage et nous brûle les doigts et la mer qui s’étend à l’infini. Ok, dis comme ça, je sens que ça vous fait pas rêver mais je vous assure que ce sont des moments uniques.

Lorsque le vent était trop fort, on se réfugiait souvent à la poupe, sur le pont extérieur 7, pour voir défiler les paysages plus paisiblement.

Enfin, je vous en ai déjà parlé, Multe, le petit salon de thé cosy à souhait, dans lequel on passait toutes nos après-midi, lorsqu’il faisait nuit ou que le temps ne nous permettait pas de sortir sur les ponts extérieurs. Quel rêve de pouvoir voir défiler les fjords et les montagnes enneigées à travers les grandes baies vitrées, blottis au chaud sur les banquettes, un chocolat chaud à la main … (je sens que ça vous fait plus rêver ça !)

plan MS Kong Harald croisiere Hurtigruten

Mais on y fait quoi sur le bateau ?

Vous l’aurez compris, la vie sur le bateau est rythmée par les arrêts dans les différents ports. Mais entre temps, quand on est en mer, on fait quoi sur le bateau ? On ne s’ennuie pas ?

C’est une des premières questions que l’on s’est posées en préparant le voyage. Et bien la réponse est clairement non. On ne s’ennuie pas sur le bateau. Bien sûr, si vous êtes de nature hyper active, vous risquez de mal le vivre. Ici c’est plutôt du genre « slow travel ». Il faut prendre le temps. Le temps de regarder, de se reposer, de ralentir et de vivre tout simplement le voyage.

En pratique, pour nous, lorsqu’on était pas en excursion ou en train de manger, on était soit dehors sur les ponts à prendre des photos et à regarder la Norvège, soit posés au café Multe.

On ne dirait pas comme ça, mais rester à observer le paysage défiler, un paysage qui change constamment au gré de la lumière, et bien, ça peut prendre des heures ! Surtout si vous aimez la photo, je peux vous assurer que ça va déjà vous occuper un bon moment.

Et sinon, comme tous les autres passagers, on en a profité pour lire, pour travailler un peu (ça c’était l’amoureux, pas moi!), pour jouer à des jeux, discuter, préparer les prochaines excursions, trier nos photos… On en a profité pour vivre au final, sans stress et sans pression.

Les excursions proposées par Hurtigruten

À chaque fois que le bateau s’arrête dans un port suffisamment longtemps, soit au moins une fois par jour, Hurtigruten propose des excursions à ses passagers. Ces excursions ne sont pas comprises dans le prix de la croisière et viennent donc en supplément (mais elles sont bien sûr facultatives !).

Lors de notre voyage, nous avons expérimenté 3 excursions parmi la multitude proposée par Hurtigruten.

La première était la randonnée hivernale à Bodø. Il s’agit en réalité d’une petite marche de 2 heures, le long des fjords, très agréable. Après avoir fait escale dans 3 grandes villes, nous avions envie d’un peu de nature et nous avons donc réservé cette excursion, que nous n’avions pas prévue au départ, directement sur le bateau la veille. La guide nous a expliqué pas mal de choses intéressantes sur la Norvège et les paysages étaient magnifiques. A faire donc !

La seconde était l’incontournable visite du Cap Nord. Comment aller si haut en Norvège et ne pas aller au Cap Nord ? Là encore, nous avons beaucoup aimé cette excursion et comme beaucoup de passagers l’avaient réservée, on a eu la chance d’avoir un bus spécial français avec une guide qui parlait français. Pour moi, c’est vraiment une excursion incontournable !

Nous avons réalisé notre troisième excursion à Kirkenes, juste après avoir quitté le bateau. Il s’agit de l’excursion qui mène à la frontière Russe. Bon, je ne sais pas trop à quoi on s’attendait, je pense qu’on avait juste envie de se dire qu’on était allé à la frontière avec la Russie car franchement, cette excursion n’avait rien d’exceptionnelle et on a été un peu déçu. Malgré tout, elle correspond bien à son intitulé, je pense que c’est nous qui nous étions imaginé que c’était un truc de fou :)! Bref, celle-là, si c’était à refaire, je ne la referai pas.

Bien sûr ce n’est qu’un infime extrait des excursions proposées par Hurtigruten, il y en d’ailleurs qui avaient l’air bien bien cool (motoneige, chiens de traîneau…) mais il fallait faire des choix ! Mais on peut dire qu’il y en a pour tous les goûts.

Une croisière en Norvège avec Hurtigruten, ça coute combien ?

Et pour finir ce premier (long) article d’introduction, le nerf de la guerre : combien ça coûte ?

Vous vous en doutez, c’est assez cher. Sur le site, pour notre voyage (voyage classique du Sud au Nord), les prix débutent 731€ par personne. Cela peut bien sûr varier selon les jours, les bateaux et le type de cabine choisi.

Par exemple, pour nous, sur le MS Kong Harald partant un vendredi soir, en cabine Artic supérieure, nous en avons eu pour 1490€ par personne. Un (gros) poil plus cher que le prix d’appel donc. Pour ce prix là, vous êtes tout de même en pension complète pendant tous le séjour.

A ce prix là, il faut ajouter le prix des excursions (facultatives) :

  • Randonnée hivernale à Bodø : 74€ / pers.
  • Le Cap Nord : 144€ / pers.
  • La frontière Russe : 64€ / pers.

Et bien sûr, les billets d’avion. Pour un Toulouse – Amsterdam – Bergen suivi d’un Kirkenes – Oslo et d’un Oslo – Amsterdam – Toulouse, on s’en est sorti pour 330€ par personne ce qui est assez raisonnable pour 5 vols !

Je vous passe les extras (les goûters chez Multe !!), la chambre d’hôtel à Bergen car on est arrivé la veille du départ pour profiter d’une journée sur place avant d’embarquer et les 2 jours à Oslo qui est une ville très chère et vous comprendrez que oui, le voyage n’est pas donné, mais je voulais être transparente avec vous et vous dire que ça vaut vraiment le coup d’économiser car l’Express Côtier Hurtigruten vous fera vivre un voyage vraiment incroyable, un de ces voyages qui vous marque et dont vous vous souviendrez pour longtemps ♥

J’espère que ce premier article vous aura un peu mis l’eau à la bouche et que vous allez rester avec moi pour la suite, j’ai encore plein de jolies choses à vous raconter !

Et si comme moi, vous adorez Pinterest, n’hésitez pas à épingler cet article pour le garder sous le coude ! Et bien sûr vous pouvez me suivre par ici.

croisiere norvege hurtigruten express cotier

15 commentaires

Cindy came-true.blogspot.fr

Sympa le principe de ces croisières, ça a l’air tout confort en plus. Qu’est ce que j’aimerais aborder la Norvège de cette manière. 😀

    Celia

    Oui c’est vraiment sympa, tu n’as que te laisser porter ! 🙂 L’avantage c’est qu’on a eu un bon aperçu de toute la côte et des principales villes. C’est une bonne entrée en matière et si on retourne en Norvège on pourra se concentrer sur les coins qu’on a préférés !

Cyrielle - The Wild Panda

Waouh, je ne connaissais pas du tout ce type de croisière. Je t’avoue que ton article me fait bien rêver. C’est vrai que c’est un gros budget, mais les prestations ont l’air top!

    Celia

    Oui franchement on ne le regrette pas, c’était vraiment bien et le bateau est top, le personnel super, bref je recommande !!!

Marlène

Moi qui n’aime pas spécialement les gros bateaux et les croisières je dois dire que ce voyage avait l’air d’être une belle expérience et une aventure mémorable. Les photos sont belles et l’itinéraire bien complet…Et comme tu dis vous vous êtes pas ennuyés sur le bateau 🙂 Certes, le prix peut sembler « élevé » mais comme tu dis (encore), cela vaut le coup d’économiser. A très vite pour un prochain article alors. Et bon retour sur Toulouse 🙂

    Celia

    Merci Marlène 🙂 Nous aussi avant de partir on avait un peu des doutes, notamment sur le côté « croisière » comme on peut le voir dans les reportages à la télé, mais là c’est vraiment différent, l’ambiance est particulière, les gens ne sont pas là pour faire la fête, c’est vraiment un voyage de découverte et une très belle expérience, je te confirme.

Letizia

C’est très sympa de voir les coulisses de la croisière, je me suis très souvent demandée à quoi ça ressemblait à l’intérieur. Découvrir la Norvège depuis la côte aussi à l’air magique et les lumières sont magique ♡ Par contre je ne suis pas certaine que ce genre de voyage serait pour nous alors je me réjouis que tu nous prouves le contraire 😉

    Celia

    Ahah, je vais essayer ! Mais vu comme vous êtes sportifs tous les deux, je ne sais pas si effectivement vous, vous ne vous ennuierez pas sur le bateau… Mais challenge accepted ! 🙂

Estelle - Curiosity Escapes

Un voyage qui me fait rêver. J’avoue que comme toi, je serais hyper enthousiaste de faire l’excursion jusqu’à la frontière russe, mais sûrement à défaut, car après tout une frontière est une frontière. Après réflexion je ne vois pas ce qu’on peut y voir de super génial, lol. En tout cas le reste du voyage en Hurtigruten, j’adore.

    Celia

    Ah ben voilà, on est pas les seuls au moins 🙂 Oui une frontière est une frontière, il y a juste un panneau bleu et une barrière, voilà voilà … D’ailleurs je ne sais même pas si j’ai pris une photo !

Itinera Magica

C’est passionnant, merci pour cet article hyper complet que j’ai dévoré. L’Hurtigruten me tente depuis longtemps, j’y réfléchis, mais je suis un peu refroidie par les tarifs j’avoue. En tout cas, j’ai eu beaucoup de plaisir à rêver avec toi !
L’Antarctique, magnifique rêve…
J’étais récemment à Shetland – si tu aimes le grand nord et les ambiances vikings, je pense que ça te plairait beaucoup aussi 😉

    Celia

    Merci ! C’est vrai que les tarifs peuvent être un frein, après en cabine « basique » c’est moins cher. Mais ça reste un budget tout de même. Mais on ne le regrette pas du tout, tellement pas qu’effectivement on vise l’Antarctique ! Je ne te conseille pas de regarder les prix, crise cardiaque assurée. Mais ce serait pour dans presque 2 ans, sur un nouveau bateau qu’ils inaugurent en 2018 donc on a le temps d’économiser 🙂
    Ah oui le grand nord et les vikings c’est pour moi ! J’ai prévu d’aller en Écosse très bientôt mais pas si haut. A réfléchir !

Sarah

Un copain à moi vient tout juste de se rendre en Norvège, et le seul mot qu’il a utilisé pour décrire ce pays, c’est « froid ». Il y est aussi allé en croisière, et il a adoré son séjour !

Leslie

J’ai fait une partie de cette croisière en été (2015) et j’en garde un super souvenir ! Pour les tarifs, j’avais réservé sur le site en norvégien… c’est moins cher que sur celui en français ! 😉

    Celia

    J’ai l’impression que tous les gens qui l’ont faite en garde un souvenir ému ! Et c’est bon à savoir que c’est moins cher sur le site norvégien, merci pour l’info 🙂 !

Laisser un commentaire