Menu

Road trip en Écosse #1 – Les Trossachs, Glen Coe et Glenfinnan

J’étais tellement impatiente de vous parler de notre road trip du mois d’août en Écosse, dans la magnifique région des Highlands, que je suis ravie de commencer enfin ce nouveau carnet de voyage.

J’avais vu tellement de photos sublimes de cette destination que j’avais presque peur d’être déçue. Spoiler n°1 : ça n’a pas du tout été le cas !

J’avais peur également de me retrouver sous des trombes d’eaux puisque le mois d’août est apparemment le mois le plus pluvieux dans le nord du pays. Bon. Soit. Spoiler n°2 : on a eu de la pluie mais pas tant que ça.

Et c’était la première fois que l’on partait en mode « on change de lieu pour dormir tous les soirs ». Du coup je me demandais si ça n’allait pas être un peu fatiguant et fastidieux de se trimballer les valises tous les jours. Spoiler n°3 : et ben non, c’est facile en fait.

On final, on a passé un superbe séjour, on a adoré l’Écosse et j’espère vous donner envie d’aller y faire un tour vous aussi ! En plus du carnet de voyage, j’ai prévu de publier un article pour résumer notre itinéraire au jour le jour, vous parler des différents hôtels et guesthouses que l’on a testés et toutes les bonnes adresses que l’on a pu dénicher en chemin.

Mais avant tout ça, je vous embarque sur la route avec moi, vous venez ?

Le Parc National des Trossachs

Mercredi, fin d’après-midi.

La pluie nous accueille dès notre arrivée sur le tarmac. « Welcome to Glasgow » nous diras notre loueur de voiture en regardant le ciel, un sourire au coin des lèvres. Ok, une semaine en Écosse sous la pluie ? Challenge accepted !

On récupère notre voiture pour ces 8 prochains jours et on file direction le Parc National des Trossachs, notre premier stop pour la nuit. La pluie nous accompagne toujours, cinglant les vitres de la voiture et noyant complétement notre pare brise : pour une première expérience de conduite à gauche, je dois dire que c’est un peu la panique à bord. En plus, il pleut tellement qu’il est hors de question de s’arrêter. Il nous tarde juste d’arriver à bon port.

Malgré tout, je vois défiler le paysage sous mes yeux et je sens déjà que je vais aimer ce pays. La brume recouvre les sommets, les sapins émergent de ce manteau blanc, une aura complétement mystérieuse les entourant.

C’est ça, le mystère. Je me rappelle que l’Écosse est une terre de légendes, ancrée dans les mythes, les fantômes, les fées et autres trolls. C’est à cet instant que je comprend comment ont pu naître toutes ces fables. De ces montagnes embrumées.

On arrive enfin au Mhor 84 Motel sur lequel j’ai jeté mon dévolu tellement j’en ai entendu du bien. Juste le temps de poser les affaires et d’une bonne douche, qu’il est déjà l’heure de prendre des forces au resto de l’hôtel. Je vous en parlerai plus en détail dans l’article dédié, mais on s’est tout simplement régalé ! Et c’est épuisés par cette journée de transit/transport que nous nous écroulons le soir venu.

Jeudi.

Le lendemain matin, je me lève tôt, trop tôt. Alors je me glisse doucement hors du lit, je prend l’appareil photo et je sors sur la pointe des pieds en croisant fort les doigts pour que la pluie ai enfin cessé.

Souhait exaucé, je me retrouve dehors, sous le soleil et un beau ciel bleu. J’emprunte un petit sentier qui passe devant l’hôtel et je m’enfonce un peu dans la forêt pour mon premier contact en tête à tête avec les Highlands.

roadtrip ecosse highlands trossachs glencoe glenfinnan

roadtrip ecosse highlands trossachs glencoe glenfinnan

roadtrip ecosse highlands trossachs glencoe glenfinnan

roadtrip ecosse highlands trossachs glencoe glenfinnan

roadtrip ecosse highlands trossachs glencoe glenfinnan

La belle Glen Etive et la mystique Glen Coe

De retour à temps pour le petit déjeuner (j’aurai loupé ça pour rien au monde, c’est mon repas préféré en vacances), on décide ensuite de partir en balade dans la vallée de Glen Coe qui est, parait-il, un des plus beaux paysages d’Écosse.

Petit lexique ecossais : « Glen » signifie Vallée, « Ben » signifie montagne et « Loch » signifie lac

roadtrip ecosse highlands trossachs glencoe glenfinnan

roadtrip ecosse highlands trossachs glencoe glenfinnan

roadtrip ecosse highlands trossachs glencoe glenfinnan

Mais avant d’arriver à Glen Coe, un détour par Glen Etive et Loch Etive s’impose ! C’est ici que le film Skyfall, un des derniers James Bond, a été tourné et j’ai vraiment envie de voir ces paysages de mes propres yeux.

La petite route qui nous plonge dans Glen Etive est tout simplement magnifique. On roule sous la bruine, on longe la vallée, les montagnes, les torrents prêts à déborder, trop pleins des averses de la veille. C’est beau. Je m’imagine déjà les cheveux aux vents, dans la Porsche de James, roulant vers le manoir Skyfall. Sauf qu’on est dans une Kia et que c’est pas Daniel Craig que j’ai à mes côtés.

Détails insignifiants. (et puis mon amoureux est bien plus beau que Daniel, d’abord)

roadtrip ecosse highlands trossachs glencoe glenfinnan

roadtrip ecosse highlands trossachs glencoe glenfinnan

roadtrip ecosse highlands trossachs glencoe glenfinnan

roadtrip ecosse highlands trossachs glencoe glenfinnan

roadtrip ecosse highlands trossachs glencoe glenfinnan

roadtrip ecosse highlands trossachs glencoe glenfinnan

roadtrip ecosse highlands trossachs glencoe glenfinnan

On découvre avec joies nos premières « passing place », ces petites zones sur le bas-côté qui permettent aux voitures de se croiser sur des routes tellement étroites que parfois tu n’es même pas sûre que ta voiture passe toute seule.

On s’arrête plusieurs fois. On photographie beaucoup. Au détour d’un tournant, on croise un troupeau de biches. Elles ne décampent pas, au contraire, elles semblent nous attendre. Ou plutôt elles semblent se moquer totalement de notre présence. On se gare (aka on s’arrête en plein milieu de la route, mais on s’en fout car on est tout seuls) et je descends pour essayer d’immortaliser ce moment.

C’est incroyable de pouvoir observer des animaux sauvages en liberté comme ça, si près de nous. Elles semblent peu craintives mais un pas de trop les fait s’écarter quelques mètres plus loin. Ne pas s’approcher trop près. Elles sont trempées, la pluie ruissèle sur leur pelage, collant leurs poils en un épais manteau brillant. Elles me font presque de la peine mais ce ne doit pas être la première, ni la dernière pluie qu’elles affrontent.

roadtrip ecosse highlands trossachs glencoe glenfinnan

roadtrip ecosse highlands trossachs glencoe glenfinnan

roadtrip ecosse highlands trossachs glencoe glenfinnan

roadtrip ecosse highlands trossachs glencoe glenfinnan

roadtrip ecosse highlands trossachs glencoe glenfinnan

roadtrip ecosse highlands trossachs glencoe glenfinnan

Arrivé au Loch Etive, il pleut encore et toujours. Quelques pas autour du Loch plus tard, je me dis que finalement c’est surtout la petite route qui nous a menée jusqu’ici qui valait le détour. Le Loch est joli mais sans plus, à moins que ce ne soit la pluie qui ne lui rendent pas justice. Allez savoir.

Dans un voyage ce n’est pas la destination qui compte mais toujours le chemin parcouru, et les détours surtout.  Philippe Pollet-Villard

(Je sais qu’en général cette citation est plutôt une métaphore sur la vie, mais je trouve qu’elle est parfaite ici, à prendre au sens propre.)

roadtrip ecosse highlands trossachs glencoe glenfinnan

roadtrip ecosse highlands trossachs glencoe glenfinnan

On reprend la route en sens inverse, les biches ont disparu, mais la pluie est toujours là.

Glen Coe nous appelle. Plus on s’enfonce dans cette vallée mythique et plus sa beauté nous frappe. Tout à coup, elle sont là, devant nos yeux. The Three Sisters. Les trois sœurs. Le paysage emblématique de Glen Coe. On s’arrête sur le petit parking prévu à cet effet, et on descend malgré la pluie. J’en reste bouche bée. Le spectacle qui s’étend devant moi est tout simplement sublime. Ces trois sommets, entourés de brume, ces petits torrents qui dévalent les pentes escarpées d’un vert éclatant, ces ruisseaux lovés au creux des montagnes, un tapis de bruyère à leurs pieds, les petites fleurs violettes se balançant au rythme du vent des Highlands.

roadtrip ecosse highlands trossachs glencoe glenfinnan

roadtrip ecosse highlands trossachs glencoe glenfinnan

roadtrip ecosse highlands trossachs glencoe glenfinnan

roadtrip ecosse highlands trossachs glencoe glenfinnan

roadtrip ecosse highlands trossachs glencoe glenfinnan

roadtrip ecosse highlands trossachs glencoe glenfinnan

J’ai rarement vu autant de beauté dans un seul endroit. Le paysage est vraiment saisissant, presque émouvant. Malgré la pluie, j’ai envie de m’en approcher, de m’enfoncer dans ce décor grandiose. J’avais prévu une randonnée dans la « Lost Valley », lieu un peu mystique peuplé de fantômes où le Clan McDonald a été massacré en 1692 (ça fait envie, hein ?), mais l’averse est trop forte pour se lancer dans une randonnée de plusieurs heures. On se contente d’une marche d’une demie heure, dans les petits chemins boueux, mais une demie heure de bonheur !

Il pleut, il y a du vent, je m’enfonce dans l’eau et dans la boue mais j’ai les yeux qui brillent et un sourire béat scotché sur mon visage.

roadtrip ecosse highlands trossachs glencoe glenfinnan

roadtrip ecosse highlands trossachs glencoe glenfinnan

roadtrip ecosse highlands trossachs glencoe glenfinnan

Alors c’est ça Glen Coe ? C’est ça les Highlands ? Ok, je peux vivre ici. Je veux vivre ici.

La pluie redouble, on part se réfugier dans la voiture, à contre cœur. J’aurai bien passé une ou deux heures de plus ici moi. Voir une vie.

Notre guesthouse du soir, Craiglinnhe House, typiquement écossaise, nous attends au bord du Loch Linnhe, tout près de la petite ville de Glencoe (à ne pas confondre avec Glen Coe, la vallée, qui n’est cependant pas très loin non plus).

Arrivés tôt à cause de la pluie, on en profite pour manger un bout au charmant Castle Stalker View (thé et scones, of course), admirer le château de Stalker, posé sur son minuscule îlot et visiter les environs du Loch. Le soleil revient enfin et nous gratifie d’une jolie golden hour pour finir en beauté cette première journée de découverte des Highlands.

roadtrip ecosse highlands trossachs glencoe glenfinnan

roadtrip ecosse highlands trossachs glencoe glenfinnan

roadtrip ecosse highlands trossachs glencoe glenfinnan

roadtrip ecosse highlands trossachs glencoe glenfinnan

roadtrip ecosse highlands trossachs glencoe glenfinnan

roadtrip ecosse highlands trossachs glencoe glenfinnan

roadtrip ecosse highlands trossachs glencoe glenfinnan

roadtrip ecosse highlands trossachs glencoe glenfinnan

Le Viaduc de Glenfinnan et le Loch Eilt

Vendredi.

Ce matin il ne faut pas être en retard, nous avons rendez-vous avec … le Poudlard Express ! Direction Glenfinnan pour y admirer le viaduc qui a servi de décors aux films Harry Potter et espérer voir le train à vapeur qui a inspiré le Poudlard Express : The Jacobite (je ne pouvais vraiment pas louper ça !).

On se gare au petit parking de la gare qui permet d’accéder à une randonnée qui mène au dessus du viaduc avec une vue panoramique sur le site. Attention, le parking est payant (2£), mais pour ce prix là, vous avez aussi l’accès au musée de la gare, que nous n’avons pas visité.

On galère un peu à trouver le chemin (bien que ce soit indiqué) mais le viaduc étant sur la gauche, naïvement je cherche un chemin à gauche. Erreur ! Le chemin commence sur la droite, entre 2 wagons toujours à quai qui ont été reconverti en hôtel et restaurant puis passe ensuite sous la gare pour aller sur la gauche. Grosse feinte !

On suit le chemin en bois, on saute sur des rondins, on traverse une petite fôret qui me semble enchantée, et j’ai l’impression que tout est fait pour nous mettre déjà dans une ambiance féérique (ou alors c’est mon imagination (pas totalement impossible)).

Après avoir traversé le sous bois, on débouche enfin sur les hauteurs. On marche entre les montagnes, on longe la lande écossaise, couverte de bruyère et c’est, comme d’habitude, très beau. On marche une petite demi-heure entre les gouttes et on finit par arriver au niveau du viaduc.

roadtrip ecosse highlands trossachs glencoe glenfinnan

roadtrip ecosse highlands trossachs glencoe glenfinnan

roadtrip ecosse highlands trossachs glencoe glenfinnan

roadtrip ecosse highlands trossachs glencoe glenfinnan

roadtrip ecosse highlands trossachs glencoe glenfinnan

Il est 10h40, le train est censé passer entre 10h45 et 10h55. Quelques personnes sont déjà là, appareils en main, prêtes à immortaliser le passage du train. L’attente me semble interminable, surtout qu’il s’est remis à pleuvoir.

10h50. Les roulements d’un train sont font entendre et une fumée apparait au loin. Il arrive ! On sent l’excitation monter dans le petit groupe d’inconnus que nous formons, groupe de farfelus plantés là, au milieu d’une montagne, sous la pluie, attendant qu’un train passe sur un pont. Inconnus farfelus, oui, mais tous réunis pour quelques minutes de bonheur Harry Potteresque !

Le train siffle, crache sa fumée et ravit toutes les personnes présentes. Le conducteur doit être habitué à ce que des inconditionnels attendent son passage avec ferveur, car arrivé à notre hauteur, il met la gomme sur la fumée et recouvre toute la vallée d’un épais brouillard blanc, comme pour nous saluer.

roadtrip ecosse highlands trossachs glencoe glenfinnan

roadtrip ecosse highlands trossachs glencoe glenfinnan

roadtrip ecosse highlands trossachs glencoe glenfinnan

roadtrip ecosse highlands trossachs glencoe glenfinnan

roadtrip ecosse highlands trossachs glencoe glenfinnan

roadtrip ecosse highlands trossachs glencoe glenfinnan

Cerise sur le gâteau, une fois revenus à la gare de Glenfinnan, on découvre avec surprise que le train est à quai pour quelques minutes. On peut donc jeter un coup d’œil à l’intérieur et même faire chauffer sa carte bleu si on le souhaite car il y a un wagon entièrement dédié à des goodies … Harry Potter ! Hé hé, ils sont pas fous non plus !

Mais nous ne nous attardons pas car nous avons réservé un ferry à Mallaig pour nous rendre sur l’île de Skye à 13h30 et nous avons encore de la route. Surtout que je veux m’arrêter en chemin dans un lieu bien particulier, toujours en rapport avec l’univers du petit sorcier (oui, c’est la matinée Harry Potter).

On arrive au Loch Eilt en quelques minutes, il est vraiment situé tout près de Glenfinnan. Alors qu’il me paraissait assez petit sur la carte, il en fait sacrement long, on suit son contour un moment, faisant même la course avec le Jacobite Train qui roule de l’autre côté de la rive. Je cherche vainement des yeux la raison de mon engouement pour ce Loch mais je ne vois rien. Je commence à désespérer, on arrive au bout du Loch et on ne voit aucun parking pour s’arrêter.

In extremis, l’amoureux repère un mini parking sur le bas côté et se gare. Seul petit problème, il pleut (tiens, comme c’est bizarre). On décide d’attendre un peu dans la voiture que l’averse se calme mais au bout de 10 minutes, tant pis pour l’averse, on se décide à sortir, c’est pas 3 gouttes de pluie qui vont nous gâcher le séjour ! (enfin 3, 4 ou 10 000 gouttes de pluie ^^)

Je m’avance, je patauge dans la boue mais tout à coup il est là, devant mes yeux.

Les contours sombres et mystérieux de l’îlot se détachent sur les eaux troubles du loch. Il semble entouré d’une aura complétement mystique. Peut-être celle de Dumbledore ? En tous cas, je comprends vite pourquoi ce lieu a été choisi pour servir de dernière demeure au puissant sorcier. L’ambiance est vraiment particulière, fascinante. Quelle claque !

roadtrip ecosse highlands trossachs glencoe glenfinnan

roadtrip ecosse highlands trossachs glencoe glenfinnan

Il est l’heure de repartir, Skye nous attend.

On arrive aux environs de 13h à Mallaig, juste à temps pour manger un bout avant d’embarquer dans le ferry rejoignant « l’île des Brumes ». Mais ça, ce sera pour un prochain épisode !

roadtrip ecosse highlands trossachs glencoe glenfinnan

roadtrip ecosse highlands trossachs glencoe glenfinnan

roadtrip ecosse highlands trossachs glencoe glenfinnan

L’itinéraire de notre road trip en Écosse

 

J’espère que ce premier volet du carnet de voyage sur notre road trip en Écosse vous aura plu. Et si vous avez des questions, n’hésitez pas à me les poser en commentaire !

 

Retrouvez tous les articles du carnet de voyage en Écosse par ici :

 

Et si comme moi, vous adorez Pinterest, n’hésitez pas à épingler cet article pour le garder sous le coude ! Et bien sûr vous pouvez me suivre par ici.

roadtrip ecosse highlands trossachs glencoe glenfinnan

roadtrip ecosse highlands trossachs glencoe glenfinnan

 

20 commentaires

Desplanssurloreiller

Beaucoup trop cool pour le train d’Harry Potter ! Hâte de lire la suite 🙂

    Celia

    Oui c’était chouette de pouvoir voir passer le train ! La suite la semaine prochaine j’espère ! 🙂

Charlotte

Comme c’est beau, cela fait un peu plus d’un an que j’ai très envie d’aller en Ecosse et avec tous les superbes articles que j’ai pu lire sur de nombreux blog + le tiens aujourd’hui, je craque totalement!!!! Tes photos sont sublimes, les paysages grandioses et la nature merveilleuse… merci pour ce beau moment 🙂

    Celia

    Merci Charlotte. Contente que ça t’ai plu 🙂
    Mais oui, il faut aller en Écosse, c’est tellement beau ! Et puis ce n’est pas très loin, il faut en profiter 😉

Mariée (les 3 M)

Très jolies ambiances sous la pluie. On vit chaque goutte avec vous 😂. Mais comme tu le dis si bien, rien ne peut gâcher le plaisir de découvrir cette région fantastique

    Celia

    Ahah, merci si j’ai pu t’emmener avec moi sous la pluie, alors ma mission est accomplie 🙂 !
    Et puis par la suite on en a plus eu alors bon, fallait marquer le coup sur ce premier épisode 😉

samsha

Magnifique!! Moi aussi je veux voir le Poudlard Express et l’île de Dumbledore! Haha

    Celia

    Je te comprends, c’était vraiment cool de voir tout ça en vrai ! Merci pour ton commentaire 🙂

Rose Citron

Ahlala, quel bonheur de revoir des images de l’Écosse! J’y étais en août aussi, mais il y a 1 an!
Comme toi, j’ai eu un choc esthétique et émotionnel en arrivant à Glencoe (qui était aussi au début de notre parcours), et de revoir des photos et de lire tes mots, ça réactive plein d’émotions!!
On avait dormi dans le wagon à la gare de Glenfinnan, c’est un de mes plus chouette souvenirs 🙂
Hâte de voir la suite de tes aventures!

    Celia

    Merci beaucoup 🙂
    Oui, le choc à Glencoe, je n’imaginais pas que ça allait autant me toucher. Les paysages sont vraiment incroyables !

Voyages et Compagnie (Camille)

J’avais tellement adoré l’Ecosse ; ses paysages, la gentillesse de ses habitants, son histoire, sa culture, et même sa gastronomie (j’avoue adorer le haggis !). J’avais eu un énorme coup de coeur pour Glencoe et les Highlands, et tu me donnes vraiment envie d’y retourner avec Gaétan. ♡

    Celia

    Merci Camille 🙂
    Moi aussi j’ai beaucoup aimé le haggis, je me suis interdite de regarder ce qu’il y avait dedans quand on étais là bas mais j’ai pas pu résister en rentrant. Bilan : je sais pas si j’en remangerai un jour !!
    J’espère que tu pourras y retourner alors 🙂

Itinera magica

Beaucoup d’émotion et de magie dans cet article que je trouve vraiment sublime. J’adore l’Ecosse, j’y suis allé trois fois, mais quand je te lis, je rajouterais bien une quatrième !

    Celia

    Merci beaucoup Ariane, tes mots me touchent, toi qui écris si bien <3
    Je pense qu'on ne peut jamais se lasser de l’Écosse, il faut y retourner une quatrième voir une cinquième fois 😉 !

Violaine

Voilà, qui donne légèrement envi d’aller visiter l’Ecosse ! 😉 Cette nature… tellement jolie

    Celia

    Ahah, pour une fois c’est moi qui te donne envie d’aller quelque part ! Merci pour ton commentaire Violaine 🙂
    La nature est incroyable là-bas, un vrai bonheur.

Amélie

J’ai pris (hier tout juste) des billets sur un coup de tête. 10 jours en novembre pour un road trip et j’ai TROP hâte <3

    Celia

    Oh tu vas te régaler et tu vas encore nous ramener des photos de fou !! Quelle chance 🙂

kikimagtravel

Je viens enfin faire un tour sur ton petit blog ! qui est super au passage! Et je revis un peu mes beaux moments d’Ecosse grâce à toi 🙂 Tes photos sont magnifiques !

    Celia

    Merci beaucoup ! C’est gentil de passer me voir et ravie que ça te plaise 🙂

Laisser un commentaire