Menu

Road trip en Écosse #3 – Les Highlands du Nord

​On se retrouve pour la suite et fin de notre road trip dans les Highlands écossais.

Dans ce 3ème épisode, je vous emmène dans le Nord du pays, rouler sur une des plus hautes routes d’Écosse, voir un Loch mythique et frissonner sur un champs de bataille. Ah oui, et il y aura des animaux, pleins d’animaux.

Alors, vous venez ?

De Skye à Torridon, à l’assaut de l’une des plus belles routes d’Écosse

Dimanche.

Il est l’heure de quitter Skye. J’aurais aimé pouvoir consacrer plus de jours à la découverte de cette île, pouvoir en explorer tous les recoins mais évidemment c’est impossible. Ce soir nous devons être à Torridon.

Le premier arrêt du jour sera à Eilean Donan Castle, le château le plus photographié d’Écosse, réputé pour son romantisme. Je ne pouvais pas louper ça ! Sauf que le parking est saturé, on tourne un bon quart d’heure pour trouver une place dans les environs. Je constate que sa réputation attire beaucoup de monde. Beaucoup trop.

Une fois devant et ben, bof. Il est joli, mais je n’ai pas été fasciné. Est ce le monde qui me rebute ? Sa réputation de plus beau château d’Écosse qui m’avait laissé imaginer trop de choses ? Le fait que la marée soit basse et que l’eau n’entoure pas le château, lui enlevant de ce fait une bonne partie de son sex appeal ? Je ne saurai dire, mais le charme n’a pas opéré. Je crois que finalement, je préfère me perdre dans la nature sauvage. On choisit de ne pas le visiter, préférant reprendre la route vers de plus beaux horizons.

roadtrip ecosse highlands du nord

roadtrip ecosse highlands du nord

roadtrip ecosse highlands du nord

Bealach na Bà nous attend  ! Je vous vois venir. Bah la la quoi ?? (Ah le gaélique, quelle belle langue !)

En fait, il s’agit tout simplement du petit nom donné à une route. Mais pas à n’importe quelle route. L’une des plus hautes routes d’Écosse, la 3ème pour être précise, particulièrement réputée pour ses points de vues spectaculaires. Elle nous permettra de traverser la péninsule d’Applecross pour rejoindre Torridon.

La route serpente pour se faufiler à travers les montagnes. Elle est parfois tellement étroite et à flanc de falaise que j’en ai le vertige. Je frissonne dans les virages en épingle à cheveux, refusant de regarder par la fenêtre. Je comprend vite pourquoi la route est fermée en cas de vent !

roadtrip ecosse highlands du nord

roadtrip ecosse highlands du nord

roadtrip ecosse highlands du nord

roadtrip ecosse highlands du nord

roadtrip ecosse highlands du nord

roadtrip ecosse highlands du nord

roadtrip ecosse highlands du nord

Plus on grimpe, plus il fait froid et même les midges, les petits moustiques des Highlands qui pullulent en été, ont déserté le coin, c’est dire.

On s’arrête une fois, deux fois, trois fois tellement le paysage est dingue. A ce rythme là, on est pas prêt d’arriver. On découvre des petits lochs cachés et des cairns disséminés un peu partout. Serait-ce encore une fois l’œuvre du petit peuple ?

roadtrip ecosse highlands du nord

roadtrip ecosse highlands du nord

roadtrip ecosse highlands du nord

roadtrip ecosse highlands du nord

roadtrip ecosse highlands du nord

roadtrip ecosse highlands du nord

roadtrip ecosse highlands du nord

roadtrip ecosse highlands du nord

On croise aussi des cyclistes harassés de fatigue. Mon dieu, mais les gens sont fous de se lancer dans un tel challenge !

20 kilomètres et une heure plus tard, on finit par redescendre pour atteindre Applecross.

Le paysage change totalement. Maintenant, on longe la mer, le désert de roches laissant place à un fabuleux paysage de bruyères et de chardons. Finie la monochromie également, les parois rocheuses se couvrent de violet, le bleu de l’eau scintillant à l’horizon.

Les moutons sont revenus et on croise même nos premières vaches des Highlands en totale liberté, couchées en plein milieu de la route, le total cliché écossais. Elles sont même sources de mini bouchons, tout le monde voulant les approcher. Mais ça se comprend, elles sont tellement belles et photogéniques avec leur longue frange blonde et c’est vraiment un des animaux emblématiques des Highlands ! Sans parler des bébés qui sont juste trop chou, ils n’ont même pas encore de cornes.

roadtrip ecosse highlands du nord

roadtrip ecosse highlands du nord

roadtrip ecosse highlands du nord

roadtrip ecosse highlands du nord

roadtrip ecosse highlands du nord

roadtrip ecosse highlands du nord

roadtrip ecosse highlands du nord

roadtrip ecosse highlands du nord

roadtrip ecosse highlands du nord

roadtrip ecosse highlands du nord

Cette route est vraiment magnifique, on a parcouru peu de kilomètres au final mais entre les arrêts, la vitesse assez faible, les vaches et les moutons (ben oui, c’est important les animaux voyez-vous), on a mis un temps fou pour en arriver au bout, mais ça valait totalement le coup !

On pose nos valises à la Torridon Inn, dépendance « abordable » du Torridon Hotel, un château très luxueux reconverti en hôtel. L’avantage, c’est que nous avons accès à tous les services du Torridon Hotel mais à moindre coûts puisque les deux établissements sont sur le même domaine.

Le château est magnifique, dans la plus pure tradition écossaise, de la décoration jusqu’à l’ambiance musicale. Je crois que c’est la première fois que je me sens vraiment autant en Écosse, toutes les images que j’avais en tête étant réunies en un seul et même endroit.

On en profitera pour se faire un goûter tardif à base de chocolat chaud et de scones dans les très chics salons de l’hôtel, puis pour se balader au bord du Loch Torridon et dans la forêt attenante.

roadtrip ecosse highlands du nord

roadtrip ecosse highlands du nord

roadtrip ecosse highlands du nord

roadtrip ecosse highlands du nord

roadtrip ecosse highlands du nord

roadtrip ecosse highlands du nord roadtrip ecosse highlands du nord

roadtrip ecosse highlands du nord

roadtrip ecosse highlands du nord

roadtrip ecosse highlands du nord

Le Loch Maree et les chutes Victoria

Lundi.

On quitte Torridon avec regrets, le coin est vraiment joli, comme à chaque fois en Écosse finalement. La route vers le Loch Maree, encore plus au Nord, est incroyablement belle. Mais on ne s’arrêtera pas.

Je pose mon appareil photo et je regarde le paysage défiler essayant juste de graver à tout jamais dans ma mémoire les images qui se bousculent. Car à force de tout vouloir immortaliser sur papier glacé, je m’aperçois que parfois j’en oublie de regarder par moi-même et de profiter de l’instant présent. Même si les photos me permettent de garder une trace pour quand ma mémoire me fera défaut, j’ai de plus en plus envie de revenir à l’essentiel et de me concentrer sur ce que je vois. Alors oui, c’est un combat perpétuel avec moi-même, je dois me faire violence pour ne pas crier « Stop gare toi » à chaque tournant car j’ai tellement peur d’oublier… Mais parfois, je me dis que ça vaut le coup de vivre le voyage juste pour soi et de profiter de ce qui nous entoure sans se préoccuper des images que l’on va ramener. (fin de ma parenthèse philosophique sur le voyage)

Le Loch Maree se dévoile petit à petit à nous. Notre premier arrêt se fera dans une jolie crique à l’abri de la route. Je réalise que c’est exactement le spot où Julie (Carnets de traverse) a pris les photos de son article qui m’avaient donné tellement envie d’y aller. Mais le paysage de cette fin d’été n’a rien à voir avec celui de l’hiver. L’herbe est verte, les fleurs s’épanouissent et même le Loch semble en mouvement. Le miroir parfait décrit par Julie n’est pas au rendez-vous. Mais la nature exubérante si. Et c’est tout aussi beau.

roadtrip ecosse highlands du nord

roadtrip ecosse highlands du nord

roadtrip ecosse highlands du nord

On décide de pousser un peu plus loin le long du Loch et on fini par tomber sur les Victoria Falls. Un petit promontoire en bois permet de les observer en toute sécurité mais l’amoureux repère un petit chemin qui permet d’arriver au dessus de la cascade. Il n’y a personne et c’est vraiment magnifique. Les pierres du lit de la rivière forment une plateforme naturelle juste avant qu’elle ne se casse et c’est un endroit juste parfait pour admirer l’eau qui ruisselle.

Nous nous en donnons à cœur joie entre les photos et les prises de vues avec le drone. Heureusement que l’amoureux à l’œil, cela aurait été dommage de ne pas pousser l’exploration et de ne pas découvrir ce spot ! On grimpera même encore plus haut pour découvrir une vue incroyable sur le Loch Maree. Et personne à l’horizon. Le bonheur !

roadtrip ecosse highlands du nord

roadtrip ecosse highlands du nord

roadtrip ecosse highlands du nord

roadtrip ecosse highlands du nord

roadtrip ecosse highlands du nord

roadtrip ecosse highlands du nord

Du Loch Ness au champs de bataille de Culloden

Inverness, capitale des Highlands. On ne fera que la traverser. Nous fuyons les villes et notre objectif est tout autre. La route pour l’atteindre n’est pas franchement intéressante. La montagne et la lande écossaise ont laissé place aux champs. On se croirait en France. Pour le dépaysement on repassera.

Même si j’avais lu un peu partout que le Loch Ness était décevant, je n’imaginais pas venir en Écosse et ne pas tenter d’apercevoir un bout de queue de Nessie dans ce Loch mythique.

Pour satisfaire notre curiosité, on choisit de mêler l’historique au mythe en visitant le château d’Urquhart (enfin ses ruines) qui sont situées au bord du Loch. L’entrée n’est pas donnée (9£ par personne) et le site est complétement pris d’assaut. Nous qui quittions la nature sauvage et paisible, on se retrouve entouré de gens et à vrai dire, on n’aime pas trop ça ! Naïvement, je m’étais imaginée un vieux château abandonné dont personne ne se préoccupe mais c’est tout l’inverse. Le site est exploité à son maximum pour les touristes. Dommage.

Mais le Loch Ness est plutôt joli, et le point de vue depuis le château est vraiment pas mal. Pour ce qui est du château en lui même, je trouve qu’il n’y a pas assez d’explications. Il y a bien un film qui retrace son histoire mais les explications n’étaient pas en français, du coup on a eu du mal à tout comprendre. Je ne garde pas un souvenir extraordinaire de la visite mais si vous aimez les ruines et que vous êtes dans le coin, pourquoi pas.

roadtrip ecosse highlands du nord

roadtrip ecosse highlands du nord

roadtrip ecosse highlands du nord

roadtrip ecosse highlands du nord

Notre après-midi est consacré à la visite du champs de bataille de Culloden. Culloden, c’est la dernière grande bataille qui ait eu lieu sur le sol britannique et qui a vu s’opposer anglais et écossais en 1746.

Je vous passe les détails trop historiques, mais sachez qu’il s’agit de la 4ème rébellion jacobite, rébellion qui visait à remettre sur le trône britannique un roi écossais de la lignée des Stuarts. La victoire des anglais a sonné le glas des traditions écossaises telles que les clans, le port du tartan, … qui furent interdits.

L’accès au site est payant et assez cher (11£ par personne) mais croyez-moi, ça les vaut largement.

J’avais très envie de voir ce lieu à cause de la série Outlander (me dites pas que vous ne connaissez pas !) et je dois dire que c’était une visite très chouette, vraiment très intéressante. L’audioguide gratuit est très bien fait et nous a appris tout un tas de choses sur la bataille. On a également pu voir une reconstitution en accélérée de la bataille, un petit film qui permet de s’immerger dans les combats et surtout, on a marché là où les troupes anglaises et écossaises se sont affrontées. Les drapeaux disséminés un peu partout sur le site représentent les lignes des troupes, drapeaux rouges pour les anglaises, drapeaux bleus pour les écossaises.

roadtrip ecosse highlands du nord

roadtrip ecosse highlands du nord

roadtrip ecosse highlands du nord

J’avoue que c’était assez émouvant de marcher là où des milliers de Highlanders se sont fait massacrer il y a presque 300 an. Chaque clan a droit à sa stèle commémorative dans une partie spécifique du site (allez savoir pourquoi, celle des Fraser est couverte de fleurs…) et sur les lignes de front, des plaques indiquent la position de chaque clan et combien d’hommes en faisaient parti.

C’est une visite que je recommande vraiment, le lieu est très intéressant à découvrir, et pas seulement pour les fans de la série et des livres.

roadtrip ecosse highlands du nord

roadtrip ecosse highlands du nord

roadtrip ecosse highlands du nord

La parenthèse historique du séjour refermée, on rejoint le Parc National de Cairngorms où l’on doit passer la nuit dans l’hôtel « craquage » du séjour : le Muckrach Country House Hotel, une grande maison de maître, très chic et à l’atmosphère très « Scottish ». Un rêve.

Le Parc National de Cairngorms

Mardi.

J’avais entendu parler des rennes en liberté dans le Parc National des Cairngorms et qu’il était possible de partir à leur recherche avec des rangers. Évidemment, cette activité m’a tout de suite fait de l’œil et c’est comme ça que le mardi matin, on s’est retrouvé au Reindeer Center, prêts pour partir à la rencontre des fameux rennes.

L’histoire des rennes en Écosse est assez surprenante car ils ont été réintroduit dans le Parc en 1952 par … un Suédois ! En réalité, l’espèce s’est éteinte dans le pays il y a de ça quelques centaines d’années jusqu’à ce que M. Utsi vienne en voyage de noces en Écosse. Il a trouvé que le Parc National des Cairngorms ressemblait beaucoup à son pays et s’est donc étonné de ne pas trouver de rennes. Lorsqu’il a appris que des rennes vivaient bien ici mais que l’espèce était désormais éteinte, il a décidé de les réintroduire. Une jolie histoire, non ?

J’avais vu sur le site internet du centre qu’il s’agissait d’une marche à travers les montagnes et que le lieu de la randonnée pouvait changer en fonction de là où se déplaçaient les rennes. Logique. C’est donc un peu déçue que j’ai vu les rangers nous mener en quelques minutes seulement dans … un enclos. Alors oui, on est dans la montagne, mais point de randonnée, point de recherche camouflés dans les fourrés et surtout, point de rennes en liberté !

Évidemment, j’ai posé la question à la demoiselle qui nous accompagnait : « All the reindeer are locked up or are they free ???!! »

Elle m’a gentiment expliqué que la plupart des rennes sont en totale liberté, certains étant enfermés seulement pendant la saison des naissances (aka maintenant) pour pouvoir les suivre. D’ailleurs, seulement 30 étaient présents dans l’enclos alors que le troupeau en compte environ 160. Soit. J’aurai quand même préféré les rencontrer en totale liberté après avoir dû les chercher dans le Parc National.

Après quelques minutes passés auprès d’eux, nous préférons nous retirer et laisser les autres participants affairés à les nourrir.

Malgré ma déception, cela reste une jolie rencontre. J’ai quand même trouvé que nous étions un peu trop nombreux (une quarantaine) et que du coup cela faisait un peu trop « attraction ». En plus, ce n’est vraiment pas donné (14£ par personne) mais je me dis que cet argent revient à la fondation et que c’est une manière comme une autre de les aider.

roadtrip ecosse highlands du nord

roadtrip ecosse highlands du nord

roadtrip ecosse highlands du nord

roadtrip ecosse highlands du nord

roadtrip ecosse highlands du nord

roadtrip ecosse highlands du nord

roadtrip ecosse highlands du nord

roadtrip ecosse highlands du nord

roadtrip ecosse highlands du nord

Après cet intermède animalier, nous décidons de nous rendre au Loch Morlich, situé non loin de là et réputé pour sa beauté. Nous nous arrêtons donc quelques minutes pour profiter du paysage.

Ça sent la fin du voyage. La tristesse commence à m’envahir, je n’ai pas envie de rentrer et comme à chaque fin de voyage, le vague à l’âme commence à me submerger.

roadtrip ecosse highlands du nord

roadtrip ecosse highlands du nord

roadtrip ecosse highlands du nord

Retour aux Trossachs, la boucle est bouclée

Nous avions prévu de traverser le Parc National des Cairngorms pour rejoindre celui des Trossachs où nous devons passer la nuit et d’en profiter pour visiter le château de Doune (le château de Leoch dans Outlander. (oui, encore)). Mais les paysages de ce côté là ne nous enchantent pas, il n’y a que de la forêt et des champs. J’aimerais terminer le voyage sur une meilleure note, qui ferait honneur à la beauté des Highlands. J’ai envie que la dernière image que j’emporte soit la meilleure.

On change donc nos plans et on décide de rejoindre les Trossachs en passant par Fort William et Glen Coe, là où les paysages nous ont le plus touchés. C’est aussi là que notre voyage à démarré. Boucler la boucle en quelque sorte.

Revoir les Three Sisters me remet un peu de baume au cœur, le paysage est toujours aussi grandiose. Mais il faut se rendre à l’évidence, le voyage est fini.

On rejoint notre guesthouse pour la nuit à Luss. La vue sur le Loch Lomond y est à couper le souffle. Et même si elle est tout à fait confortable et que le propriétaire est très gentil avec nous, j’avoue que ça nous change un peu (trop) des deux dernières nuits que nous avons passées dans une ambiance cosy au style plutôt « grande demeure écossaise ». C’est qu’on s’habitue vite à ce genre de chose…

roadtrip ecosse highlands du nord

roadtrip ecosse highlands du nord

Il ne fait pas beau, le temps est maussade, comme moi.

La fatigue nous assaille, comme si notre corps avait senti lui aussi que c’était la fin du voyage. Demain, nous devons nous lever tôt car notre avion nous attend à Glasgow.

Il est temps de rentrer.

Notre itinéraire dans les Highlands du Nord

 

Il est temps de refermer ce carnet de voyage en Écosse. J’espère qu’il vous aura plu. Je vous préparerai également un article récapitulatif de notre itinéraire, des hôtels et des restaurants testés mais si d’ici-là vous avez des questions, n’hésitez pas à me les poser en commentaire !

 

Retrouvez tous les articles du carnet de voyage en Écosse par ici :

 

Et si comme moi, vous adorez Pinterest, n’hésitez pas à épingler cet article pour le garder sous le coude ! Et bien sûr vous pouvez me suivre par ici.

roadtrip ecosse highlands du nord

roadtrip ecosse highlands du nord

 

16 commentaires

Amélie

Han j’ai tellement hâte, même si je sais qu’on va se peler ce sera tellement trop beau ♡

    Celia

    Et moi j’ai hâte de vous suivre !!! 🙂

samsha

C’est magnifique! Il y a tant de choses à voir…

    Celia

    Oh oui, c’est tellement beau <3

Chrys

Ha l’Ecosse… <3 faudra bien qu'on y aille un jour ! Vous n'avez pas eu de soucis avec les midges ?

    Celia

    Franchement ça a été, on avait pris du répulsif mais c’était moins pire que ce que j’avais lu… j’ai eu 2-3 piqûres mais rien de méchant. Je pense que c’est surtout pénible quand t’es en camping, ce qui n’a pas été notre cas 🙂

En Mode Bonheur

Superbe ! Certains paysages d’Autriche me faisaient penser à l’Ecosse. Enfin un surtout. C’était l’un ou l’autre pays et cette fois l’Autriche l’a emporté mais je rêve d’Ecosse !
Tant pour les paysages que la faune.
Et je vois qu’on est inspirées par les mêmes haha. Carnets de traverse nous ferait faire le tour du monde avec ses belles photos 🙂

Julie

    Celia

    Ah ah c’est clair ! L’Autriche me fait rêver moi aussi, on pourra échanger nos itinéraires 😉

Ludivine - Passport & Black Coffee

Haha Outlander… Je suis tombée dedans quand j’ai découvert qu’ils avaient tourné juste à côté de chez moi (la chapelle du mariage) et depuis ça m’inspire pour aller dans des superbes endroits! Et puis j’ai réussi à convertir mon copain pour qu’il puisse me traduire des passages 😉 (ça marche moyen mais bon…)
En tout cas ça me tente bien ce lieu de la bataille, je ne suis pas encore allée dans le coin!

    Celia

    Il faut que tu ailles à Culloden, surtout si tu es fan de Outlander, c’est vraiment très chouette (et même mon mari qui ne connait pas du tout Outlander a adoré, c’est dire !) 🙂

Itinera Magica

QUel bel, bel article. Ces falaises majestueuses… ces collines couvertes de bruyère… Culloden, qui m’a émue moi aussi… ces animaux dans la brume… cette ambiance écossaise que j’adore ! Je comprends ta déception Eilean Donan, en voyant les photos moi aussi je me suis dit « ah oui un peu bof », alors que pourtant c’est pas comme si tu savais pas prendre de belles photos 😉 Dommage. L’hôtel Torridon entouré de vaches des highlands, ça donne trop envie !

    Celia

    Tu as été à Culloden ? C’est vraiment une visite qu’on a adoré !
    Et l’hôtel Torridon est vraiment extra, j’aurai aimé y dormir pour voir les chambres et je crois que j’aurai pu y passer une semaine entière tellement les lieux sont beaux et paisibles et terriblement « écossais » 🙂

Violaine

Très chouette article ! Tellement envie de voir ces paysages ! Merci du voyage !

    Celia

    De rien, merci Violaine pour ton commentaire 🙂

Letizia

Enfin eu le temps de parcourir tes articles! Je n’aime pas non plus les derniers jours de vacances, ça me mine le moral à chaque fois. J’ai très très envie d’aller en Ecosse pour découvrir ces paysages magnifiques de mes propres yeux. J’espère que nous pourrons y aller prochainement. Merci pour ce beau partage.

    Celia

    De rien, si ça a pu contribuer à te donner envie 🙂 Après je sais qu’on a pas du tout la même façon de voyager, j’imagine que vous se sera plus camping dans la nature ?

Laisser un commentaire