Menu

Un long week-end à Rome : mon city guide

Si vous avez lu mes précédents articles sur Naples et la côte Amalfitaine, vous savez déjà que l’Italie tient une place particulière dans mon cœur, peut-être un peu à cause de mes origines, beaucoup à cause de la gastronomie locale et certainement à cause de Rome.

Vous connaissez sûrement déjà le mythe de la fondation de Rome, Romulus et Rémus, les deux jumeaux élevés par une louve, qui fondèrent la ville il y a fort fort longtemps (à peu près au VIIIème siècle avant J.C.). On comprend aisément qu’une cité si ancienne, qui a vu passer nombre de rois, empereurs, papes et consorts, est chargée d’histoire et c’est précisément ce qui rend cette ville tellement incroyable.

A chaque coin de rue, on peut tomber par le plus grand des hasards sur un de ces bâtiments, plusieurs fois centenaires, témoignage extraordinairement bien conservé d’un passé très lointain. Et c’est plutôt fascinant de voir les Romains se balader au milieu de tout cela, presque comme si de rien n’était, semblant à peine conscients du patrimoine si riche qui les entoure, alors que nos yeux à nous, simples touristes, s’écarquillent à peu près tous les 100 mètres.

Se promener dans Rome, c’est comme se promener dans un livre d’histoire géant à ciel ouvert, et s’émerveiller à chaque détour de ruelle, chaque piazza, chaque fontaine, chaque église, …

Rome se visite à pied, beaucoup, donc n’oubliez pas de prendre une bonne paire de chaussures confortables pour ne pas vous retrouver avec les pieds en compote dès le premier jour (ça sent le vécu ^^). Si vous n’en pouvez vraiment plus ou pour les longues distances, vous pouvez emprunter les taxis, ils ne sont pas très chers mais un peu filou …

Il y a tellement à voir et à dire sur la cité éternelle que j’ai décidé de vous proposer un petit city guide regroupant mes incontournables et coups de cœur pour un premier long week-end dans la ville, condensé de mes différentes expériences romaines. J’espère que cela vous plaira 🙂 !

MES INCONTOURNABLES POUR UN LONG WEEK-END A ROME

Le centre historique de Rome

Impossible de visiter Rome sans visiter le centre historique ! Il est finalement assez petit et vous pourrez en faire le tour en une bonne grosse journée.

A ne manquer sous aucun prétexte :

  • La fontaine de Trévi, que l’on ne présente plus, immortalisée au cinéma par Fellini, est un des lieux préférés des touristes. Attention, dans l’imaginaire de beaucoup, la fontaine est immense, sur une place non moins grande. Alors oui, la fontaine est plutôt conséquente mais alors non, la place qui l’abrite est vraiment minuscule. On ne s’attend vraiment pas à la trouver là ! Et qui dit petite place, dit peu d’espace et beaucoup de monde. Il faudra donc vous armer de patience pour prendre une jolie photo (ou alors, y aller comme nous, un soir de février, après minuit et l’avoir pour vous tout seul). En partant, n’oubliez pas de jeter une pièce dans la fontaine par dessus votre épaule, c’est la promesse de revenir voir un jour Rome.

rome

rome

  •  La piazza Colonna qui abrite en son centre la colonne de Marc Aurèle, positionnée ici depuis l’antiquité.

rome

  • Le temple d’Hadrien est un temple romain très bien conservé, érigé en 145 en l’honneur de l’empereur éponyme. Il est intéressant d’observer la multitude de « trous » sur la façade qui sont en réalité les fixations de plaques de marbre, dont le bâtiment était à l’origine recouvert, mais dont il a été dépouillé, comme de nombreux autres bâtiments de la ville (le panthéon, le Colisée, …) pour permettre la construction d’autres édifices (notamment une partie du Vatican …).

rome

rome

  • L’église Saint-Ignace-de-Loyola dont la particularité est son immense fresque en trompe l’œil peinte sur son plafond. En effet, vous aurez l’impression que le plafond est vouté alors qu’en réalité il est parfaitement plat ! Pour la petite anecdote, il y a même une coupole peinte en trompe l’œil et pour avoir vraiment l’impression qu’il y a une coupole dans l’église, il faut se tenir sur un point bien particulier, indiqué au sol, qui permet d’avoir LA parfaite perspective ! C’est assez marrant et bluffant à voir.

rome

rome

rome

rome

  • Le Panthéon et son immense coupole. Il s’agit du temple de l’Antiquité le mieux conservé, il abrite encore aujourd’hui les tombeaux de plusieurs rois et du peintre Raphaël. Le Panthéon est vraiment typique de ce que j’ai le plus aimé à Rome. Vous vous baladez dans les petites ruelles du centre, et tout à coup, sans crier gare, vous débouchez sur une place et vous retrouvez nez à nez avec ce bâtiment qui a traversé les siècles… Magique !

rome

rome

  • La Piazza Navona est la place la plus célèbre de Rome. A l’origine, cette place était un stade construit par un empereur qui voulait y voir se dérouler des jeux grecques. Son origine explique donc sa forme ovale. Elle contient trois fontaines dont « la fontaine des Quatre-Fleuves », la plus connue, qui représente donc quatre fleuves symbolisant les quatre grandes parties du monde : Europe, Asie, Afrique et Amérique. Outre son intérêt historique et architectural, cette place est très agréable, ceinturée de nombreux bars et restaurants où il fleure bon prendre l’aperitivo, en regardant les artistes peintres et autres troubadours exercer leur art.

rome

rome

  • Le Campo de’ Fiori est une place de Rome reconnue pour son marché qui s’y tient tous les jours (sauf le dimanche).
  • Le Largo di Torre Argentina est une grande place rectangulaire, occupée par un complexe archéologique abritant de nombreux vestiges de temples. C’est notamment ici que Jules César a été assassiné par Brutus, son fils. Aujourd’hui, la place est également connue pour abriter de nombreux chats errants 🙂 !
  • La piazza del Campidoglio (la place du Capitole) est une des plus belles places de Rome, située sur la colline du Capitole. Elle a été conçue par Michel-Ange en personne ! Sur la place, vous trouverez notamment les musées du Capitole. Si vous traversez la place, vous pourrez également avoir une jolie vue sur le Forum Romain.
  • Le monument dédié Victor-Emmanuel II, situé sur la piazza Venezia, juste derrière le Capitole, est un immense monument d’un blanc immaculé que vous ne pourrez pas louper ! Il a été érigé entre 1885 et 1911 en l’honneur de Victor-Emmanuel II, le premier roi de l’Italie unifiée en 1861. N’hésitez pas à monter les immenses escaliers en marbre et à pénétrer dans le bâtiment pour continuer la grimpette, vous atteindrez alors une place située en haut du bâtiment. La vue sur la ville est imprenable et si vous en voulez plus, sachez que vous pouvez en plus emprunter un ascenseur (moyennant quelques euros) qui vous mènera au sommet du bâtiment pour une vue panoramique. Par contre, attention, il faut impérativement de la monnaie pour pouvoir en profiter donc si comme nous vous n’avez jamais de pièces sur vous, vous vous contenterez d’admirer la vue depuis les terrasses intermédiaires (et c’est déjà pas si mal !).

Et comme toujours, une petite carte pour vous permettre de repérer tous ces lieux !

Le quartier de la Piazza di Spagna

Au Nord du centre historique, se trouve le quartier de la place d’Espagne, là encore, à ne pas manquer. Pour les fashionistas, c’est aussi par ici que vous pourrez vous adonner au shopping.

En effet, la Via del Corso regroupe la très grande majorité des grandes enseignes. Pour celles (et ceux) qui ont plus de moyens, ou tout simplement pour le plaisir des yeux, la Via dei Condotti regroupe quant à elle, les enseignes les plus chics.

C’est tout au bout de la Via dei Condotti que vous trouverez la fameuse Piazza di Spagna (place d’Espagne), célèbre pour ses marches et sa fontaine. Vous pouvez ensuite emprunter la Via del Babuino, et là encore faire du lèche vitrine.

Après quelques minutes de marche, vous atteindrez alors la Piazza del Popolo, la place du peuple, et pourrez admirer son obélisque et ses églises jumelles.

Pour continuer la balade, je vous propose de rejoindre la place d’Espagne par la Viale della Trinità dei Monti (attention, ça grimpe un peu), vous aurez alors une superbe vue sur la ville et vous pourrez ainsi descendre les fameuses marches de la place.

Vous pouvez également en profiter pour visiter la Villa Medici, siège de l’Académie de France, accueillant à l’année de jeunes artistes français. Il parait que c’est une chouette visite à faire mais malheureusement nous n’avons pas pu la réaliser car les 2 fois où nous avons essayé d’y aller nous avons trouvé porte close …

Cette petite visite vous prendra une demi-journée, peut-être plus si vous souhaitez visiter la Villa Medici.

rome

rome

rome

rome

Et la carte avec les différents repères :

Le Forum Romain, le Palatin et le Colisée

Il s’agit sans conteste des sites les plus impressionnants que vous pourrez voir à Rome. Sachez que le billet d’entrée est valable pour les trois sites et que si vous voulez éviter une longue file d’attente pour entrer au Forum Romain, le plus simple est de rentrer par le Palatin, via San Gregorio 30, qui est une entrée beaucoup moins fréquentée que la principale. A noter qu’il vous faudra compter une bonne grosse demi-journée pour parcourir les trois sites.

Le Forum Romain est tout simplement le cœur de l’ancienne ville de Rome et fût même considéré comme le « centre du monde » durant la période impériale. C’est ici que s’articulait toute la vie politique de la cité, mais également la vie religieuse (de nombreux lieux de culte y furent aménagés) et commerciale. Vous pourrez notamment y voir les vestiges de beaucoup de temples ainsi que des arcs de triomphe, symbolisant la grandeur de l’empire Romain.

La colline du Palatin, une des sept collines de Rome, domine le forum. C’est ici que les empereurs faisaient construire leur palais, et pour la petite anecdote, c’est d’ailleurs de là que vient le mot « palais ».

C’est vraiment incroyable de se promener dans ce lieu en s’imaginant la vie des Romains à l’époque et de pouvoir admirer tous ces vestiges en si bon état.

Nous avions choisi de prendre une guide pour faire cette visite (encore merci Anne-Caroline de Si Rome m’était contée) et ce choix s’est vraiment révélé payant puisque Anne-Caroline est incollable et intarissable sur la Rome antique. Nous avons appris beaucoup de choses sur les us et coutumes de l’époque grâce à elle.

D’autant plus que, comme déjà évoqué dans mon article sur Pompéi, les indications et informations ne sont pas le point fort des Italiens sur les sites historiques. A noter également qu’il ne sont pas très portés sur le balisage et les accès limités ce qui fait que beaucoup de Romains ont pu rapporter chez eux leur « petit souvenir » récupéré sur le site …

rome

rome

rome weekend

rome weekend

rome weekend

rome weekend

rome weekend

Après avoir arpenté le Palatin et le Forum en long en large et en travers, vous pourrez emprunter la Via Sacra et rejoindre le Colisée qui vous attend, au bout du chemin.

(Petit aparté pro-guide, ils ont des billets coupe-files qui permettent de ne pas faire la queue, et c’est un point fort appréciable quand vous ambitionnez de visiter le Colisée !)

Le Colisée est un de mes lieux favoris à Rome. Je n’arrive toujours pas à imaginer qu’ils aient pu construire un édifice aussi grandiose il y a plusieurs milliers d’années de cela. Je ne peux que l’imaginer, recouvert de marbre, accueillant une foule de Romains allant du petit peuple jusqu’à l’empereur lui-même, venue acclamer les jeux du cirques et autres combats de gladiateurs.

Il faut savoir que ces jeux, bien qu’extrêmement cruels, étaient un des divertissements favoris de la population et attirait un très grand nombre de spectateurs.

J’aurai bien aimé faire une visite des souterrains du Colisée pour voir les loges où étaient enfermés les esclaves se préparant au combat ou encore les animaux sauvages importés jusqu’à Rome pour pimenter un peu les jeux … Ce sera peut-être pour une prochaine fois 🙂 !

rome weekend

rome weekend

rome weekend

rome weekend

rome weekend

Le Vatican

Impossible de venir à Rome sans aller au Vatican, le plus petit état du monde ! A y voir en priorité, la place Saint Pierre et la Basilique éponyme ainsi que les musées du Vatican, abritant la fameuse chapelle Sixtine et son plafond peint par Michel-Ange, dont on ne fait plus la réputation. Comptez une demi journée pour explorer ce petit pays.

Je ne vous cache pas que ce ne fut pas ma visite préférée. La place Saint Pierre est vraiment très belle avec son obélisque et toutes ces colonnes. Par contre, je ne peux pas vous parler de la basilique Saint Pierre car nous ne l’avons pas vu ^^.

Il se trouve que nous avions programmé le Vatican en fin de séjour et que nous étions un peu épuisés donc lorsqu’on a vu la queue pour entrer dans la basilique (à peu près tout le tour de la place Saint Pierre et je vous rappelle, juste comme ça pour info, qu’elle peut accueillir plus de 150 000 personnes, ce n’est donc pas une placinette) et bien, on a tout simplement fait demi-tour … Bon, pour les courageux, il parait quand même que la file avance très vite. Mais c’est une info non vérifiée de notre côté 😉 !

Du coup, direction les musées, situés derrière la place. Nous avions réservé les billets à l’avance sur Internet et c’est carrément le bon plan puisque zéro attente une fois sur place. Je vous recommande donc grandement de prendre quelques minutes avant votre séjour pour le faire.

N’étant pas trop portés sur la religion, nous avons été choqué de voir, dans chaque salle du musée, des boutiques avec tout un tas d’objets à l’effigie du Pape à vendre.

Au final, nous avons passé les salles assez rapidement pour atteindre le clou du spectacle, la chapelle Sixtine, où sont élus les Papes lors du conclave (mais si vous savez, l’histoire de la fumée noire et de la fumée blanche), et où l’on peut admirer la fameuse « Création d’Adam », fresque universellement connu de Michel-Ange où Dieu donne vie à Adam en pointant son index sur ce dernier.

Alors les musées du Vatican, c’est un peu comme Ikea, parcours fléché obligatoire, mais sans les raccourcis pour zapper certaines parties. Ils sont futés, comme ça obligé de passer devant toutes les boutiques, d’ici à ce que l’on veuille repartir avec une assiette ou un torchon orné de la sainte figure papale …

Bref, j’ai trouvé toute cette récupération commerciale un peu affligeante, surtout quand on sait que le Vatican est un des états les plus riches du monde. Mais c’est néanmoins une visite à faire au moins une fois, ne serait-ce que pour admirer la chapelle Sixtine.

rome

rome

rome

MES PETITS « PLUS » A ROME POUR PROLONGER LE WEEK-END

En complément de mes incontournables, je vous propose trois visites coups de cœur si vous avez encore du temps ou selon les envies de chacun.

  • Le quartier de Trastevere : c’est un des quartiers les plus typiques de Rome. L’usage nous dit que « A Rome, fais comme les Romains ». Si vous voulez coller à cette adage, c’est à Trastevere qu’il faudra vous rendre. Ici, point de grands édifices ou de somptueux musées à visiter mais si vous voulez sentir le pouls de la ville, c’est par ici qu’il faudra venir trainer ses guêtres. Petites ruelles, linge qui sèche aux balcons, bars et restos à foison, voilà ce qui vous attend dans ce charmant quartier. Nous y avons quand même visité la Villa Farnesina (un ancien palais). La visite est agréable mais ne vous déplacez pas juste pour ça … Nous avons également voulu monter sur la colline du Janicule d’où la vue est, parait-il, époustouflante, mais nous avons renoncé car l’entrée du parc est … payante ! Mais je vous rassure, dans ce quartier, flâner dans les ruelles suffira à votre bonheur. 🙂
  • La Villa Borghèse : située au dessus de la place d’Espagne, la villa Borghèse est un incontournable pour les amateurs d’art. Peintures et sculptures sont au rendez-vous et mention spéciale pour l’audioguide qui est très bien fait et permet de faire la visite tout seul. Le musée est situé au cœur du plus grand parc de Rome où les romains ont l’habitude de s’y promener le dimanche, d’y faire du vélo, des pique-niques … Dans le parc, il y a également deux autres musées que nous n’avons pas eu le temps de visiter malheureusement : la galerie nationale d’Art moderne et le musée national étrusque. Mais si vous avez du temps, vous pouvez combiner les trois et passer une agréable journée dans le coin.
  • Le MAXXI : le musée national des arts du 21ème siècle est un musée à l’architecture futuriste, prouesse de la regrettée Zaha Hadid, qui a d’ailleurs été primée pour cette réalisation. C’est un musée que je recommande particulièrement aux fanas d’architecture (comme mon amoureux) car une partie du musée est entièrement réservée à cet art contemporain et regroupe de nombreuses maquettes, plans, modèles, … Et rien que le bâtiment en lui même vaut le déplacement ! A noter que le restaurant du musée, qui se veux plutôt comme une cafétéria avec un buffet (impressionnant), est très sympa, la décoration est très design et on y mange plutôt bien. Vous pouvez donc visiter le musée le matin et manger sur place en suivant.

MES BONNES ADRESSES A ROME

Mon city guide ne serait pas complet si je ne partageais pas avec vous mes adresses coup de cœur !

  • L’hôtel B&B Trevi Roma : c’est l’hôtel où nous avons séjourné à chaque fois. Il est vraiment très bien placé, à 2 minutes à pied de la fontaine de Trevi. Les chambres sont décorées avec goût et le petit déjeuner est également très bien. Nous y avons été à chaque fois hors saison (en hiver) donc le prix est très compétitif pour Rome (moins de 100€ la nuit avec petit déjeuner). Mais attention, comme partout, en pleine saison, les prix doubles !
  • Le restaurant Il Chianti : situé à côté de l’hôtel, c’est le restaurant où nous avons le mieux mangé durant notre séjour. Les pizzas et le tiramisu sont à tomber et c’est d’ailleurs ici que nous avons découvert le Fragolino, un vin italien pétillant qui ressemble au Lambrusco mais avec un goût très prononcé de fraise ! Une tuerie !
  • Le restaurant Spiriti E Forme : toujours dans le quartier de la fontaine de Trevi (oui le soir on était fatigué, on allait pas trop loin de l’hôtel 🙂 ), un autre très bon restaurant, un peu plus haut de gamme mais où on a vraiment très bien mangé.
  • Le restaurant Da Enzo Al 29 : situé dans le quartier de Trastevere, se restaurant est assez réputé pour sa « vraie » cuisine italienne et les réservations sont fortement recommandées (surtout que c’est minuscule). Mais il est dans une ruelle calme et vous pouvez manger sur la petite terrasse (oui, même en février !). Mention spéciale pour le tiramisu qui vous réserve une petite surprise 🙂 …
  • Boire un verre sur la Piazza Navona : n’importe où, juste pour voir l’effervescence de la place.
  • Le restaurant du MAXXI : déjà cité plus haut, je vous le remet ici avec le lien du site web.

rome

rome

rome

rome

 

J’espère que ce city guide sur Rome vous aura plu et vous sera utile (si vous avez réussi à aller au bout, désolée pour la longueur mais il y a tant à dire !). N’hésitez pas à me dire ce que vous avez pensé de ces visites si vous les avez faites et de me donner vos incontournables et bonnes adresses 🙂 !

Et si comme moi, vous adorez Pinterest, n’hésitez pas à épingler cet article pour le garder sous le coude ! Et bien sûr vous pouvez me suivre par ici.

 

10 commentaires

Cloé

Que j’adore cette ville ! Et elle est merveilleusement contée ici ! J’ai adoré la piazza Venezia et le monument à Vittorio Emannuel tellement plus énorme que ce que j’imaginais ! Pour le Vatican, il existe des itinéraires bis pour aller plus vite a la Chapelle Sixtine et pour St Pierre je confirme la queue avance très vite ! Sinon le seul lieu que je n’ai pas vu est le MAXXI, il est sur ma liste pour la prochaine fois ! 😉

    Celia

    Merci pour ton retour Cloé, c’est intéressant de savoir qu’il y a des itinéraires bis pour la chapelle Sixtine et qu’effectivement, la queue pour la basilique avance vite ! Il faudra vraiment qu’on aille la visiter la prochaine fois ! 🙂

Suivre la route

Ton article ne fait que confirmer ce que Caro me dit depuis des mois, voire depuis notre rencontre : nous devons aller aussi à Rome ! Mais bon, une chose à la fois… Une de nos prochaines étapes est Naples et la baie de Sorrente dont tu as parlé il n’y a pas si longtemps. Je me réjouis aussi de ce voyage qui va me ramener à mes racines 🙂 Peut-être Rome en 2017 ?

    Celia

    Pour moi Rome c’est la capitale incontournable qu’il faut avoir visiter au moins une fois. Elle est parfaite pour un city-trip en plus et on peut voir déjà pas mal de choses en 3 jours.

Elinka

Rhaaaaa Rome <3
Dis-toi que le Binôme n'y est jamais allé… un scandale non ? Du coup, je prévois de me faire violence et d'y retourner avec lui un de ces jours… (j'suis beaucou trop bonne, je sais) Je note tes bonnes adresses ! 😛

    Celia

    Ah oui je suis d’accord c’est un scandale, il faut y remédier au plus vite ! 🙂 C’est quoi votre prochaine destination prévue après le Pérou ?

      Elinka

      On attendait que nos vacances soient validées (15j fin septembre/début octobre) et on vient de se décider pour la Corse ! 🙂

      Celia

      Ah cool ! Tu verras, la Corse c’est magnifique, nous on a fait tout le tour l’année dernière et on a adoré !

The Bright Side

Je vais à Rome demain pour 4 jours et ton City Guide est top !!! J’ai pris plein de notes 😉

    Celia

    Merci 🙂 ! Je suis ravie qu’il puisse t’être utile, c’est que j’ai bien fait mon boulot ! Ça fait super plaisir de savoir qu’il va servir à quelqu’un !

Laisser un commentaire