Menu

Pyrénées – Une journée de découverte à Luchon

Aujourd’hui, je voulais vous parler d’une jolie initiative organisée par le Comité Départemental du Tourisme de la Haute-Garonne : les journées #HOTESGARONNE, le rendez-vous des Ambassadeurs en Haute-Garonne.

L’idée ? Faire découvrir à des blogueurs et/ou instagrammeurs les richesses du patrimoine du département Haute-Garonne sur une journée dédiée, pour qu’ils puissent ensuite partager leur expérience et devenir des Ambassadeurs de notre beau département.

J’ai eu le plaisir d’être choisie pour participer au 1er rendez-vous, qui a eu lieu samedi dernier.

C’est comme ça que Camille, Corinne et Fred m’ont embarquée, ainsi qu’une douzaine d’autres personnes, à la découverte de Luchon, petite station nichée aux pieds des Pyrénées et bien connue des Toulousains amoureux de la montagne et du ski.

Et comme ils ont pensé à tout, ils ont eu la bonne idée d’organiser cette journée le jour de la fête du solstice d’été, plus connue sous le nom de la fête du brandon de la Saint-Jean ou encore, fête du feu.

Vous connaissez mon amour pour la montagne (je dois vraiment encore vous le rappeler ?), du coup, vous imaginez bien que j’étais aux anges de passer une journée au milieu des sommets encore (un peu) enneigés et en plus de pouvoir assister à la célébration de cette fête traditionnelle.

Allez, je vous montre tout ça ?

Contempler une mer de nuages

15h30. Le minibus se gare devant l’Office de Tourisme de Luchon. Le temps n’est pas avec nous, l’air est humide, il fait froid, la brume commence à descendre et à envelopper la ville de son aura blanche.

Après la chaleur oppressante des derniers jours, le choc thermique est un peu rude, mais j’ai vraiment hâte de prendre la télécabine pour aller voir les montagnes.

Le pari est risqué, c’est quitte ou double : une fois là-haut, soit nous passons au dessus de la brume et c’est gagné, soit nous serons complétement à sa merci et un peu désemparés.

La cabine s’élève, nous offrant une vue magnifique sur la ville qui s’étend dans la vallée. Peu à peu, on se perd dans le brouillard et l’atmosphère autour de nous change complétement. La ville s’efface, les silhouettes des sapins émergeant à peine de cette vapeur blanche qui me parait tellement dense. Je commence à me dire qu’on va se retrouver complétement noyé une fois en haut.

Mais tout à coup le ciel s’éclaircit et un coin de bleu apparait : nous sortons enfin de la brume. Pari gagné !

luchon pyrennees

luchon pyrennees

luchon pyrennees

luchon pyrennees

luchon pyrennees

Là-haut, le temps est radieux, il fait chaud, et la brume qui nous faisait tellement peur vue d’en bas nous offre finalement un spectacle magnifique : une mer de nuages. Seuls les plus hauts sommets des Pyrénées se détachent au milieu de cette masse blanche et cotonneuse. C’est tellement beau que j’en reste muette.

luchon pyrennees

luchon pyrennees

luchon pyrennees

luchon pyrennees

luchon pyrennees

luchon pyrennees

luchon pyrennees

Finalement, le temps est juste parfait, on n’aurait pas pu rêver mieux !

Un démarrage sportif à Superbagnères

Après avoir immortalisé ce spectacle incroyable, nous retrouvons François qui nous attend pour nous faire découvrir les environs en VTT électrique. Après quelques explications sur le fonctionnement de ces petites bêtes, nous voilà partis pour un petit tour dans la montagne.

Notre guide semble connaître le coin comme sa poche et nous parle de tous les sommets qui nous entourent. Les Pyrénées sont belles, vertes, fleuries, et même encore enneigées par endroits. C’est juste magnifique.

luchon pyrennees

luchon pyrennees

luchon pyrennees

luchon pyrennees

luchon pyrennees

luchon pyrennees

luchon pyrennees

luchon pyrennees

luchon pyrennees

luchon pyrennees

luchon pyrennees

La balade est vraiment agréable et … facile ! Gros coup de cœur pour cette activité qui permet d’arpenter la montagne de façon ludique, idéale pour tous ceux qui aiment la nature mais qui redoutent la marche. Je suis vraiment emballée et je me promet de revenir avec l’amoureux (qui déteste marcher) pour lui faire découvrir tout ça, je suis sûr qu’il va adorer !

luchon pyrennees

luchon pyrennees

luchon pyrennees

luchon pyrennees

luchon pyrennees

luchon pyrennees

luchon pyrennees

luchon pyrennees

Après l’effort, le réconfort

Après cette parenthèse sportive, il est déjà temps de redescendre vers la ville. Au pied de la télécabine, Francette nous attends pour nous faire déguster une spécialité montagnarde : le gâteau à la broche.

Il pleut mais nous sommes au chaud, regroupés devant le feu de bois, regardant les flammes danser autour de ce gâteau qui tourne inlassablement jusqu’à se parer d’une belle couleur dorée. L’odeur me met l’eau à la bouche et je suis impatiente de pouvoir le goûter.

Le gâteau encore chaud fond dans la bouche et c’est un véritable délice. Il parait que c’est encore meilleur froid mais nous ne lui auront pas laissé le temps de refroidir.

luchon pyrennees gateau broche

luchon pyrennees gateau broche

luchon pyrennees gateau broche

luchon pyrennees gateau broche

luchon pyrennees gateau broche

luchon pyrennees gateau broche

luchon pyrennees gateau broche

luchon pyrennees gateau broche

Le temps passe à une vitesse folle et notre prochaine activité nous attends déjà : un pure moment de détente aux thermes. Les thermes de Luchon sont très réputés et bien que je sois déjà venue à Luchon, je n’avais jamais eu l’occasion de m’y rendre. Souvent associés aux cures thermales et donc pas très glamour, j’ai été agréablement surprise, surtout par le Vaporarium.

A peine entrée, l’odeur de souffre me saute au nez. Pour ceux qui ne connaissent pas, ça sent l’œuf pourri. Sympa, non ? Moi, ça me rappelle l’Islande, du coup l’odeur ne me dérange pas plus que ça. J’enfile mon maillot, m’enroule dans le peignoir, chausse les tongs et me voilà partie à la recherche de ce fameux Vaporarium, le seul naturel en Europe et le plus grand du monde !

Évidemment, je le trouve facilement, c’est l’attraction du centre thermal. Imaginez, une grotte creusée dans la montagne (150 mètres de galeries tout de même) et dans laquelle l’eau thermale qui coule sous la ville réapparait sous forme de vapeur. Incroyable non ? Un hammam géant complétement naturel ! A l’intérieur, il fait entre 38 et 42°C et quelques minutes suffisent pour être en nage. Il est d’ailleurs recommandé de n’y rester que 10 à 15 minutes puis d’aller se relaxer dans la piscine ou sur les transats mis à disposition. Et de recommencer l’opération jusqu’à épuisement.

Le souffre étant reconnu pour ses vertus relaxante, décontractante et détox, je vous assure que vous ressortirez de là-dedans complétement détendu. Cela me semble parfait l’hiver après une bonne journée de ski ou comme nous, après une journée chargée en activités.

Le brandon de la Saint-Jean

20h30, l’heure de l’apéro ! Rendez-vous à La Place Rouge, un chouette bar à vin situé en plein cœur de Luchon. Leur tapas sont juste à tomber, on sent que les produits sont frais et surtout, vraiment bien travaillés et impeccablement dressés. Et en plus, le personnel est aux petits soins. Que demander de plus ? Un endroit que je vous recommande vraiment si vous cherchez une adresse pour passer une bonne soirée à Luchon.

luchon pyrennees la place rouge

luchon pyrennees la place rouge

luchon pyrennees la place rouge

luchon pyrennees la place rouge

luchon pyrennees la place rouge

Malheureusement, nous n’avons pas trop le temps de nous y attarder, il est 21h30 et les célébrations de la Saint-Jean ont déjà démarrées.

Devant nous, défilent des cracheurs de feu, différents groupes folkloriques locaux, la fanfare municipale et, la Compagnie des Guides à Cheval (entres autres). Le spectacle est vraiment chouette et je crois que je me souviendrais longtemps du claquement si particulier des fouets des Guides à Cheval, un bruit entre explosion de feux d’artifices et claquement de castagnettes !

luchon pyrennees brandon saint jean

luchon pyrennees brandon saint jean

luchon pyrennees brandon saint jean

luchon pyrennees brandon saint jean

luchon pyrennees brandon saint jean

luchon pyrennees brandon saint jean

La procession remonte lentement les allées, suivie par une foule d’habitants et autres touristes venus spécialement pour l’occasion. Tout ce petit monde se retrouve sur la place des Thermes, où le brandon, haut de 12 mètres, a été installé.

luchon pyrennees brandon saint jean

luchon pyrennees brandon saint jean

luchon pyrennees brandon saint jean

La nuit est noire, il bruine et le froid me transperce littéralement. Mais en quelques instants, tout est balayé, le brandon s’embrase rapidement, éclairant la nuit de lueurs jaunes, orange, rouges, et réchauffant l’atmosphère d’une manière surprenante. Je reste bouche bée devant ce spectacle vraiment incroyable, regardant ce grand sapin recouvert de copeaux de bois brûler dans le noir. Des étincelles jaillissent de tous les côtés, se faisant ballotter par le vent, tournoyant dans le ciel en l’illuminant de milles feux, avant de retomber et de venir mourir sur le sol.

luchon pyrennees brandon saint jean

luchon pyrennees brandon saint jean

luchon pyrennees brandon saint jean

luchon pyrennees brandon saint jean

luchon pyrennees brandon saint jean

luchon pyrennees brandon saint jean

luchon pyrennees brandon saint jean

luchon pyrennees brandon saint jean

luchon pyrennees brandon saint jean

luchon pyrennees brandon saint jean

Le brandon brûlera pendant une petit demi-heure, que je passerai à le regarder, complétement émerveillée. Il est alors 23h, l’heure de repartir pour Toulouse.

Informations pratiques

  • Luchon est située à 140 km de Toulouse, soit environ 1h45 en voiture. Il est également possible de venir en train depuis Toulouse.
  • L’excursion en VTT électrique a été réalisée avec Comptoir des Pyrénées qui propose également des sorties en VTT classique ou du canyoning. Pour environ 3h de balade en vélo électrique, comptez entre 35 et 49€ par personne (avec guide).
  • Pour goûter aux délicieux gâteaux à la broche de Francette, rendez-vous à La Coque d’Oô, Village d’Oô, à Luchon. Vous m’en direz des nouvelles !
  • Pour retrouver toutes les informations sur les Thermes (tarif, horaires, …), je vous conseille d’aller directement sur leur site Internet : Thermes de Luchon.
  • Et pour des tapas à tomber, je vous recommande La Place Rouge, 11 Allées d’Etigny.

 

 

Si comme moi, vous adorez Pinterest, n’hésitez pas à épingler cet article pour le garder sous le coude ! Et bien sûr vous pouvez me suivre par ici.

luchon pyrennees

luchon pyrennees

 

Un grand merci à Camille, Corinne et Fred du Comité Départemental du Tourisme de Haute-Garonne pour cette journée mémorable ainsi qu’à toute l’équipe de l’Office de Tourisme de Luchon qui nous a si bien accueillie. Et un grand merci également à mes compagnons de voyage sans qui la journée n’aurait pas été la même : Aurélie, Corinne et Flo, Loïc, Camille, Edwige, Raphy, Pierre-Alexandre, Antoine, Peter, Nicolas et Rodney.

4 commentaires

samsha

De très belles photos!

    Celia

    Merci beaucoup 😊

Eloïse

J’aime beaucoup ces photos de brume ! Et puis le gâteau à la broche ! Mais quelle découverte, c’est surprenant. Les vagues souvenirs que j’ai de Luchon c’était lors d’une colonie de vacances, alors c’est avec plaisir que j’ai redécouvert cet endroit avec ton bel article ! Merci 🙂

    Celia

    Merci Eloïse, contente que cette redécouverte te plaise 🙂

Laisser un commentaire