Menu

Que faire en Corse : mes coups de cœur

Que faire en Corse ? Que voir ? Où se balader ? Où trouver les plus belles plages ? Et surtout, où bien manger sur l’île de beauté ?
Dans cet article, je vous partage tous mes coups de cœur pour vous donner un aperçu des richesses de la plus belle région française !

 

J’ai découvert la Corse pour la première fois il y a trois ans et ça a été un coup de foudre immédiat. Avant de poser le pied sur le sol Corse, je n’avais jamais imaginé que la France pouvait être si belle. Pas besoin de partir à l’autre bout du monde pour découvrir des plages de sables blancs bordées par des eaux turquoises, des falaises rouges impressionnantes ou encore des montagnes sauvages, totalement préservées. Il suffit de se rendre en Corse.

Depuis ce premier voyage, je rêvais d’y retourner et maintenant que c’est chose faite, j’avais envie de partager avec vous tous mes coups de cœur sur la si bien nommée île de beauté.

Je vous montre ?

que faire en corse coups de coeur

Que faire dans le Nord de la Corse ?

Le Nord de la Corse est réputé plus sauvage et moins touristique que le Sud. C’est vrai, mais il n’en est pas pour autant moins beau ! Si vous recherchez de l’authenticité et de la tranquillité, je ne peux que vous conseiller de choisir le Nord de l’île.

Visiter Calvi et l’île Rousse, les deux sœurs ennemies

Je ne sais pas si la rivalité est toujours d’actualité entre les deux « capitales » de la Balagne, cette magnifique région située au Nord Ouest de la Corse, mais L’île Rousse fut créée en 1765 par Pascal Paoli, le « père de la nation corse », dans un but simple : prendre la place de Calvi ! Alors pour ne froisser personne, je vous propose tout simplement de visiter les deux !

J’ai adoré Calvi, sa citadelle qui trône fièrement sur la mer, son port, sa ville basse… C’est une petite ville très agréable à découvrir, surtout hors saison quand les touristes n’ont pas encore envahi la cité ultra branchée.

Elle est également très renommée pour son festival de musique, Calvi on the Rocks, qui a lieu tous les ans début juillet et qui attire des milliers de fans de musique électro venus se déhancher sur la plage et sur le port jusqu’au petit matin. Un petit air d’Ibiza en Corse…

que faire en corse coups de coeur Calvi

que faire en corse coups de coeur Calvi

que faire en corse coups de coeur Calvi

que faire en corse coups de coeur Calvi

que faire en corse coups de coeur Calvi

que faire en corse coups de coeur Calvi

Plus à l’Est, L’île Rousse vaut également le détour. Petite station balnéaire disposant d’une plage en plein cœur de la ville, nous y avons passé trois jours lors de notre récent voyage et j’ai trouvé que c’était le point de chute idéal pour rayonner en Balagne.

La vieille ville en elle-même est vraiment minuscule, vous en aurez vite fait le tour. Mais mon gros coup de cœur reste la petite randonnée qui permet de rejoindre l’île de la Pietra, sa tour génoise et son phare. Enfin, je parle d’île, mais de nos jours, une route permet de la rejoindre ce qui en fait au final plutôt une presqu’île. Il faut compter une demie-heure de marche pour rejoindre le phare depuis le centre ville.

que faire en corse coups de coeur L'île Rousse

que faire en corse coups de coeur L'île Rousse

que faire en corse coups de coeur L'île Rousse

Si le début de la balade n’est pas fantastique, une fois le port derrière nous, c’est un paysage véritablement enchanteur qui nous surprend. On découvre une petite crique d’eau cristalline, qui donne envie de plonger dedans, des fleurs sauvages qui jonchent le chemin, des mouettes qui nichent dans les falaises, bref c’est un petit paradis qui s’offre à nous.

Arrivés en haut, la vue sur l’ensemble de la baie récompense l’effort (modéré) produit. On contourne le phare puis on escalade les rochers pour découvrir la mer qui s’étend à perte de vue. Que c’est beau ! On a même un petit peu l’impression d’être au bout du monde, perchés là sur la falaise, surplombant les vagues qui s’écrasent sur la roche.

Bref, c’est une petite promenade facile et assez courte à ne pas manquer selon moi si vous passez par L’île Rousse.

que faire en corse coups de coeur L'île Rousse

que faire en corse coups de coeur L'île Rousse

que faire en corse coups de coeur L'île Rousse

que faire en corse coups de coeur L'île Rousse

que faire en corse coups de coeur L'île Rousse

que faire en corse coups de coeur L'île Rousse

que faire en corse coups de coeur L'île Rousse

que faire en corse coups de coeur L'île Rousse

que faire en corse coups de coeur L'île Rousse

que faire en corse coups de coeur L'île Rousse

que faire en corse coups de coeur L'île Rousse

que faire en corse coups de coeur L'île Rousse

Naviguer dans la réserve de Scandola

La réserve de Scandola est un des joyaux de la Corse. Il s’agit d’une réserve à la fois marine et terrestre qui est inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1975. Elle abrite de nombreuses espèces végétales endémiques ainsi que de nombreuses espèces animales. Pour toutes ces raisons, le site est extrêmement protégé. On ne peux y accéder qu’en bateau, aucun sentier n’existant dans le parc (il est de toute façon interdit d’y randonner). Les bateaux n’ont d’ailleurs pas le droit d’y mouiller et la pêche y est interdite. Mais lorsqu’on voit la beauté des lieux, on comprend vite pourquoi autant de mesures ont été mises en place pour assurer sa préservation.

C’est depuis Calvi que nous avons rejoint Scandola. Après 40 minutes de bateau, nous découvrons les falaises rouges caractéristiques de la réserve. La roche ici est volcanique, poreuse, rugueuse. Je suis impressionnée de voir toute cette végétation qui a réussi à s’accrocher aux parois, formant un tapis verdoyant qui enveloppe les falaises.

que faire en corse coups de coeur Calvi

que faire en corse coups de coeur réserve de Scandola

que faire en corse coups de coeur réserve de Scandola

que faire en corse coups de coeur réserve de Scandola

On navigue pendant plusieurs heures dans ce décor surréaliste, s’amusant à deviner les formes qui se dessinent dans la roche (un cœur, un éléphant, une tête de mort, …), s’arrêtant pour admirer les balbuzards pêcheurs ou encore ces deux cormorans qui semblaient poser pour nous.

Des failles, des grottes parsèment la réserve. Nous en visitons quelques unes, ébahis par la limpidité de l’eau qui laisse apercevoir une faune marine abondante ou au contraire par son bleu profond qui contraste tellement avec le rouge éclatant de la roche.

que faire en corse coups de coeur réserve de Scandola

que faire en corse coups de coeur réserve de Scandola

Un cœur dans la roche

que faire en corse coups de coeur réserve de Scandola

que faire en corse coups de coeur réserve de Scandola

que faire en corse coups de coeur réserve de Scandola

Vous le voyez le petit éléphant assis sur son rocher ?

que faire en corse coups de coeur réserve de Scandola

que faire en corse coups de coeur réserve de Scandola

Au retour, près de Calvi, nous avons même eu la chance de croiser des dauphins qui jouaient dans les vagues, près de notre bateau. Ce n’est pas la première fois que j’avais la chance de croiser des dauphins en liberté, mais c’est toujours un spectacle que je trouve très émouvant et dont je ne me lasse pas !

que faire en corse coups de coeur Calvi

que faire en corse coups de coeur Calvi

Informations pratiques

Nous avions réservé notre excursion auprès de Calvi Evasion, petite entreprise familiale basée à Calvi, tenue par Mickaël et son père Éric. J’ai beaucoup aimé le professionnalisme de Mickaël qui semble connaître sa ville et son île sur le bout des doigts. Il nous a fait découvrir la réserve à sa façon, en nous racontant un tas d’anecdotes sur la région. N’hésitez pas à les appeler si vous souhaitez visiter Scandola !

Tarifs : 60€ par personne pour découvrir la réserve de Scandola pendant 4h sur un petit bateau de 12 places. Possibilité de privatiser un bateau de 9 places pour la demie-journée (600€) ou la journée (1000€).

L’agence est située juste sur le port et propose également d’autres excursions telles que la découverte du désert des Agriates, du golfe de Calvi, ou encore l’apéro au coucher du soleil sur la mer…

Découvrir les petits villages de la Balagne intérieure

La Balagne intérieure est connue pour ses petits villages typiques, accrochés à flanc de montagne et que l’on croirait figés dans le temps. Nous avons eu l’occasion de visiter l’un d’entre eux : Pigna.

La route qui serpente à flanc de falaise égrène des villages tous plus mignons les uns que les autres. On passe Corbara et déjà je suis sous le charme. Nous n’avons pas le temps de nous arrêter et c’est bien dommage car ce petit village me faisait de l’œil. Mais on continue à monter direction Pigna, notre destination. En chemin, nous croisons le couvent de Corbara qui abrite la Communauté Saint Jean. Il surplombe le paysage et nous impressionne par sa taille alors que nous en sommes pourtant loin. Je me dis qu’il doit vraiment être gigantesque ! C’est le genre d’endroit qui, je le sais d’avance, me plairait.

Nous arrivons à Pigna juste avant le coucher du soleil. On déambule dans les minuscules ruelles à la recherche d’un point de vue que l’on ne tardera pas à trouver. Le village est calme et paisible. Il faut dire qu’il n’abrite qu’une petite centaine d’habitants. Avec ses maisons aux volets bleus, ses pavés et ses portes cochères, le village a beaucoup de charme.

que faire en corse coups de coeur Pigna

que faire en corse coups de coeur Pigna

que faire en corse coups de coeur Pigna

Pigna fut une jolie découverte même si notre visite a été de courte durée. Je regrette de n’avoir pas eu plus de temps pour parcourir tous ces petits villages, mais la Corse regorge de choses à voir et il faut donc faire des choix !

Mais si vous avez du temps, n’hésitez pas à en parcourir plusieurs, ce n’est pas ce qui manque : Corbara, Pigna, Aregno, Sant’ Antonino, Cateri, Avapessa, Feliceto, Speloncato, Belgodère… Vous pouvez facilement faire une boucle depuis L’île Rousse pour tous les découvrir sur une journée !

Longer les calanche de Piana

La première fois que j’ai emprunté la route reliant Piana à Porto, je suis restée bouche bée devant le paysage qui défilait sous mes yeux. Une route sinuant entre la roche rouge, travaillée et usée par le temps, surplombant une mer d’un bleu indécent. A l’époque, je ne savais même pas ce qu’était une « calanca » et je ne savais même pas que l’on pouvait s’amuser à deviner des formes sculptées par les éléments dans ce granit rouge. C’était il y a trois ans. J’étais donc impatiente d’y retourner pour revoir cette route extraordinaire et chercher la tête de chien, le cœur, l’indien ou encore le chameau.

que faire en corse coups de coeur calanche de Piana

Malheureusement, nous n’avons pas eu de chance cette année, nous y sommes passés un jour où la brume était si dense que l’on avait du mal à distinguer la roche, sans parler de la mer que l’on ne devinait même pas au milieu des nuages. On a quand même réussi à voir le fameux cœur mais impossible de s’arrêter pour prendre ne serait-ce qu’une photo, il y avait beaucoup trop de monde sur la route (et on était en mai, j’imagine même pas en été !).

Si vous bénéficiez de meilleures conditions climatiques que nous, je vous conseille de vous garer sur l’un des parkings qui longent la route et de partir explorer les calanche à pied, il y a plusieurs sentiers de randonnée qui vous permettront de les découvrir tranquillement. Les Calanche de Piana étant un des paysages emblématiques de la Corse, je vous assure que vous ne le regretterez pas !

Faire le tour du Cap Corse

Peu touristique, le Cap Corse vaut pourtant le détour. On peut facilement en faire le tour sur une journée même si son exploration complète en nécessiterait évidemment bien plus. Il y a beaucoup de petits villages et de plages qui méritent des arrêts sur la route mais trois sont, selon moi, à ne pas manquer :

  • La ville de Saint Florent, située au pied du Cap Corse. Je crois que c’est le village que j’ai préféré visiter dans le Nord de la Corse. La citadelle et sa vue de fou sur le Golfe, ses ruelles avec ses boutiques parfaites pour acheter quelques spécialités corses, sa place du village où l’on aurait pu passer des heures à regarder les parties endiablées de pétanques… Bref n’hésitez pas à vous arrêter pour quelques heures (ou pour l’apéro) dans ce joli village.
  • Le petit village de Nonza et surtout sa magnifique plage de sable noir. Il vous faudra monter les quelques marches de la Tour de Nonza pour admirer la vue sur la célèbre plage mais vous pouvez en profiter pour vous arrêter au bar-restaurant La Sassa, que je n’ai pas eu la chance de tester, mais qui possède une vue à tomber sur le village et la plage et qui est, selon ce que j’ai entendu dire, « un petit paradis ».
  • Le petit port de Centuri, la capitale de la langouste ! Situé tout au Nord du Cap Corse, c’est l’endroit idéal pour s’arrêter pour le déjeuner si vous réalisez le tour de la péninsule sur une journée. Ce sera l’occasion de déguster la spécialité du village : la langouste. Je ne sais pas vous, mais moi je ne dis pas non…

que faire en corse coups de coeur Saint Florent cap corse

que faire en corse coups de coeur Nonza cap corse

que faire en corse coups de coeur Nonza cap corse

que faire en corse coups de coeur centuri cap corse

Assister à la foire du fromage fermier de Vénaco

Lors de notre premier séjour, il y a trois ans, nous avons assisté à une fête typique corse : la foire du fromage fermier de Vénaco. Alors je sais que dit comme ça, ça ne fait pas trop rêver, mais nous y avons passé une journée mémorable et je ne pouvais pas ne pas en parler dans cet article !

Elle a lieu tous les ans durant un week-end du mois de Mai. Et si comme moi vous adorez le fromage, vous y serez forcément comblés ! Les fromagers sont réunis sous un chapiteau et proposent un grand nombre de spécialités corses. Évidemment, il n’y a pas que du fromage, vous pourrez également y trouver du miel, des confitures, des bijoux…

A l’extérieur, des stands de nourritures sont montés un peu partout et de grandes tables sont installées pour que tout le monde mange ensemble, à la bonne franquette. Si le soleil est de la partie, vous pouvez facilement y passer la journée. Il faut dire que nous avons eu la chance de vivre cette expérience avec des amis corses et je pense que ce n’est pas étranger au si bon moment que nous y avons passé. L’ambiance était juste géniale, on nous a apporté à manger et à boire toute la journée pendant que nous refaisions le monde avec les habitants des environs. Une expérience vraiment authentique à vivre !

Que faire dans le Sud de la Corse ?

Le Sud de la Corse est beaucoup plus touristique que le Nord. Mais il y a bien une raison à cela ! En effet c’est ici que vous trouverez les plus belles plages, des golfes immenses et des petits villages qui vous feront sans nul doute tomber amoureux fou de l’île…

Tomber sous le charme de Bonifacio et de ses falaises

Si le Nord de la Corse est réputé pour sa roche rouge, une ville du Sud se distingue au contraire par la blancheur de ses falaises. Il s’agit de la spectaculaire Bonifacio, qui reste pour moi la plus belle ville de Corse.

Perché sur un promontoire rocheux qui semble sur le point de s’effondrer, dominant de 70 mètres la mer et toisant la Sardaigne que l’on peut apercevoir au loin par temps clair, Bonifacio est sans aucun doute la perle du Sud de l’île. Si cette petite ville abrite en temps normal 3000 habitants, l’été, elle voit arriver une invasion impressionnante de touristes. Nous y étions au mois de mai et, contrairement aux villes du nord, les ruelles étaient déjà bondées ! Il faut dire que la vieille ville est toute petite et ses ruelles minuscules. On s’y sent vite à l’étroit. Du coup, après avoir flâné un peu en son sein, nous décidons de partir faire une petite randonnée sur les falaises.

que faire en corse coups de coeur Bonifacio

que faire en corse coups de coeur Bonifacio

que faire en corse coups de coeur Bonifacio

Le sentier Campu Rumanilu démarre à l’entrée de Bonifacio, devant la chapelle Saint-Roch, et permet de se rendre jusqu’au phare de Pertusato, situé sur le Capo Pertusato, le point le plus au Sud de la Corse.

Un escalier permet de rejoindre facilement la cime des falaises. Une fois en haut, c’est parti pour une heure de marche au milieu du maquis et des fleurs, avec une vue imprenable sur la citadelle de Bonifacio et ses falaises. Wow, quelle claque ! Ce sentier est juste magnifique. On est presque seuls au milieu de cette végétation exubérante, surplombant la mer. On prend le temps d’admirer le paysage, de contempler, de respirer. La marche est facile. Le soleil cogne mais une petite brise marine nous rafraichit. Je me dit qu’ici, au mois d’août, la chaleur doit être étouffante, surtout qu’il y a très peu d’ombre.

que faire en corse coups de coeur Bonifacio

que faire en corse coups de coeur Bonifacio

que faire en corse coups de coeur Bonifacio

que faire en corse coups de coeur Bonifacio

que faire en corse coups de coeur Bonifacio

que faire en corse coups de coeur Bonifacio

que faire en corse coups de coeur Bonifacio

que faire en corse coups de coeur Bonifacio

que faire en corse coups de coeur Bonifacio

Après une heure de marche, nous arrivons au sémaphore de Pertusato, une base militaire qui surveille la navigation maritime dans le dangereux détroit des Bouches de Bonifacio. Au loin, se dessine enfin le phare de Pertusato. Mais nous n’avons malheureusement pas le temps de pousser notre balade jusqu’à lui, nous devons faire demi-tour. Je suis un peu déçue, j’aurai aimé aller « au bout du monde » de la Corse et découvrir la petite plage de Saint-Antoine qui est, parait-il, paradisiaque.

que faire en corse coups de coeur Bonifacio

que faire en corse coups de coeur Bonifacio

Cette randonnée est vraiment le gros gros coup de cœur de notre séjour, surtout qu’elle est vraiment très facile et très agréable. Petit conseil : prévoyez assez de temps pour la faire en entier jusqu’au phare (au moins 3h aller-retour en comptant les nombreux arrêts photos) et également un peu de temps pour descendre sur la plage de Saint-Antoine. Du coup, l’idéal serait d’y consacrer une journée entière avec pique-nique sur la plage et baignade !

Comme je vous l’ai dit, il y a peu d’ombre, n’oubliez donc pas de prendre un chapeau et de l’eau avec vous. Évidemment, des chaussures adaptées à la marche sont recommandées, on n’est pas sur une route plate et il y a beaucoup de cailloux (je préfère le préciser car on a vu beaucoup trop de gens en tongs / sandales / petits talons ^^).

Bonifacio by the sea

Une autre manière d’admirer les falaises de Bonifacio est évidemment de prendre la mer. De nombreuses excursions vous amèneront à la découverte des environs. Lors de notre récent séjour, nous avons testé l’excursion proposé par la société des promenades en mer de Bonifacio qui propose un circuit d’une heure pour découvrir les alentours de la cité ou un circuit un peu plus long avec escale sur les îles Lavezzi.

Voir Bonifacio par la mer est une expérience inoubliable. Se retrouver au pied de ses falaises de calcaire est vraiment quelque chose d’impressionnant. La vue sur la citadelle et ses maisons serrées les unes contre les autres, comme si elles voulaient se protéger pour ne pas glisser dans les abîmes de la Méditerranée, est juste unique. La mer vous offrira son plus beau visage et vous pourrez découvrir des nuances de bleus incroyables.

Nous avions choisi le circuit d’une heure et au final, j’ai trouvé que c’était bien trop court pour bien apprécier la richesse des côtes de Bonifacio. En plus, il y avait énormément de houle ce jour-là et nous n’avons malheureusement pas pu entrer dans la grotte de Sdragonato, réputée pour la faille dans sa voute qui a la forme de… la Corse !

que faire en corse coups de coeur Bonifacio

que faire en corse coups de coeur Bonifacio

que faire en corse coups de coeur Bonifacio

que faire en corse coups de coeur Bonifacio

que faire en corse coups de coeur Bonifacio

que faire en corse coups de coeur Bonifacio

que faire en corse coups de coeur Bonifacio

que faire en corse coups de coeur Bonifacio

que faire en corse coups de coeur Bonifacio

que faire en corse coups de coeur Bonifacio

que faire en corse coups de coeur Bonifacio

Même si cette balade reste une bonne entrée en matière, je pense que le circuit menant aux îles Lavezzi est moins frustrant (surtout si comme moi vous adorez faire du bateau). C’est d’ailleurs celui-ci que nous aurions choisi si nous avions pu mais nous voyagions avec une personne ayant des difficultés à marcher et il était trop compliquée pour elle de faire escale sur les îles.

Une autre option intéressante si vous ou quelqu’un de votre entourage possède le permis bateau, est de louer un petit bateau semi-rigide pour la journée. C’est ce que nous avions fait il y a 3 ans et j’en garde un souvenir impérissable ! Nous étions partis de Porto-Vecchio et nous avions longé toute la côte et ses sublimes plages jusqu’à Bonifacio. C’était vraiment une expérience géniale, on a pu s’arrêter se baigner où on le souhaitais et on a même trouvé une crique paradisiaque totalement déserte. C’est également à cette occasion que j’avais pu découvrir la fameuse grotte de Sdragonato. Bref, si vous en avez la possibilité, cela reste pour moi la meilleure option (surtout si vous êtes nombreux car en divisant les coûts la location est tout à fait abordable).

que faire en corse coups de coeur la grotte de Sdragonato

que faire en corse coups de coeur la grotte de Sdragonato

que faire en corse coups de coeur la grotte de Sdragonato

que faire en corse coups de coeur Bonifacio

Informations pratiques

La SPMB regroupe quatre sociétés proposant les mêmes balades au départ du port. Deux circuits sont proposés :

  • Circuit 1 : 1h pour découvrir les falaises de Bonifacio, ses grottes et ses calanques. Tarif : 17,5€ par personne. (A noter que le même circuit est proposé en vision sous-marine avec bateau à fond de verre pour 22,5€). Départ à partir de 9h, puis toutes les 20 à 30 minutes en fonction de la demande jusqu’à 18h.
  • Circuit 2 : Les îles Lavezzi. Comptez 30 minutes pour vous y rendre. Sur place, vous pouvez faire escale autant de temps que vous le souhaitez. Comptez 1h pour le retour. Tarif : 35€ par personne. Départ à partir de 9h, toutes les heures jusqu’à 16h30. Retour à partir de 12h30, toutes les heures jusqu’à 18h30.

Dans les deux cas, pas besoin de réserver à l’avance, il suffit de venir au port prendre ses billets puis d’attendre qu’un bateau parte. C’est facile et très abordable. Seul inconvénient, vous serez assez nombreux par bateaux (environ une cinquantaine de personne).

Pour la location de bateau, je ne me souviens plus combien nous avions payé à l’époque, mais en cherchant sur Internet, j’ai vu que les tarifs démarraient à 200-250€ pour un bateau pour 6 personnes pour la journée. Il faudra évidemment y ajouter le coût de l’essence. Mais si vous êtes nombreux (au moins 4), cela vaut largement le coût pour passer une journée de rêve.

Se prélasser sur les plus belles plages de Corse

Le Sud de la Corse et notamment les environs de Porto-Vecchio sont réputés pour leurs plages paradisiaques. Sable blanc, eaux turquoises, rochers polis par le temps… Les plages du Sud n’ont rien à envier aux plages des îles lointaines. Comme quoi, il n’est pas nécessaire de partir très loin pour se croire sous les tropiques !

Les plus réputées pour leur beauté sont Palombaggia, Santa Giulia et Rondinara. Mais en cherchant bien, vous trouverez certainement d’autres petites criques moins bondées et tout aussi belles !

que faire en corse coups de coeur plage de Palombaggia

que faire en corse coups de coeur plage de Santa Giulia

que faire en corse coups de coeur plage de Palombaggia

que faire en corse coups de coeur plage de Santa Giulia

Sur les plus touristiques, vous trouverez paillotes et activités à foison : paddle, planche à voile, pédalo, kayak de mer, … bref si faire bronzette sur une plage de rêve n’est pas votre truc, vous trouverez toujours une autre activité pour vous occuper !

Randonner dans les montagnes du centre de la Corse

La plage c’est bien mais la montagne, c’est mieux ! Je plaisante mais vous connaissez mon amour pour les montagnes, et la Corse n’en manque pas ! C’est d’ailleurs un des points qui m’a le plus frappée en Corse : être à la fois si près de la mer et de la montagne.

Imaginez vous, grimpant sur des petites routes à flancs de falaises, des torrents grondant au fond des vallées, une végétation dense et odorante, des cochons, des vaches, des chèvres ici et là en liberté et la mer en toile de fond. Une vision enchanteresse non ? Et plus vous prenez de la hauteur, plus les routes se désertifient et plus les panoramas deviennent grandioses.

que faire en corse coups de coeur montagne

que faire en corse coups de coeur montagne

que faire en corse coups de coeur montagne

que faire en corse coups de coeur montagne

que faire en corse coups de coeur montagne

que faire en corse coups de coeur montagne

que faire en corse coups de coeur montagne

que faire en corse coups de coeur montagne

que faire en corse coups de coeur montagne

Lors de notre second séjour, nous avions prévus de découvrir un des paysages emblématiques des montagnes corses : les aiguilles de Bavella. Mais comme pour les calanche de Piana, nous avons joué de malchance avec la météo. Plus nous montions dans le centre de l’île et plus la brume nous enveloppait. Au bout de quelques minutes nous avions même du mal à distinguer la voiture juste devant nous. Après quelques kilomètres dans cette atmosphère un peu inquiétante, il a fallu nous rendre à l’évidence. Cela ne servait à rien de monter jusqu’au col de Bavella, les montagnes étant complètement cachées dans le brouillard. Nous sommes donc rentrés un peu déçus à Porto-Vecchio.

Mes bonnes adresses

Notre récent séjour en Corse a été placé sous le signe de la gastronomie, j’ai donc eu l’occasion de tester de (trop) nombreux restaurants un peu partout dans l’île. Je doit dire qu’on a extrêmement bien mangé durant cette semaine, et principalement des spécialités corses : charcuteries et fromages locaux, divers plats au brocciu, gâteau à la châtaigne, fiadone…

J’avais sélectionné avec soin la plupart des adresses où nous nous sommes rendus et j’avoue que l’on a été que très rarement déçus. Du coup c’est avec plaisir que je partage avec vous toutes ces bonnes adresses.

  • Le Marinella à L’île Rousse : pour déjeuner en centre ville, les pieds dans l’eau
  • I Salti à Belgodère, tout près de L’île Rousse : un restaurant étoilé mais abordable en plein cœur du maquis. Une belle découverte.
  • U Fanale à Calvi : un restaurant gastronomique sur les hauteurs de la cité avec vue sur la mer.
  • A Mandria di Pigna à Pigna : une auberge située dans le petit village de Pigna, notre coup de cœur du séjour !
  • Tempi Fà à Propriano : un petit bar à vin / tapas / bistrot situé au cœur de Propriano et élu meilleur bar à vin de l’île. Mention spéciale pour leur charcuterie et leur fromage corses. A tomber !
  • Le Palm Beach sur la plage de Palombaggia : un petit restaurant de bord de mer, pour manger les pieds dans le sable de l’une des plus belles plages de Corse.
  • U Cantonu à Porto-Vecchio : petite auberge perdue dans le maquis proposant des spécialités corses. Nous l’avions déjà testé il y a 3 ans et depuis, nous rêvions d’y retourner !
  • La table de Nathalie à Porto-Vecchio : très bon restaurant gastronomique dans Porto-Vecchio.
  • Le restaurant de l’hôtel le Goéland à Porto-Vecchio : nous y avons dîné pour notre dernier soir puisque nous devions partir tôt le lendemain et nous avons été agréablement surpris ! La cuisine y est inventive et délicieuse avec des touches asiatiques et corses.
  • Le Fondago à Bonifacio : pour un déjeuner sans chichis mais dans la bonne humeur dans la citadelle de Bonifacio.
  • Le restaurant du golf de Spérone : étant avec des golfeurs nous les avons rejoint pour déjeuner sur le golf. La vue sur le golfe de Spérone y est juste somptueuse (et les plats très bons).

Informations pratiques

Quand se rendre en Corse ?

Pour nos deux séjours, nous avons choisi le mois de mai : la météo y est (normalement) clémente, il y a encore peu de touristes et il est possible de se baigner pour les moins frileux. Je pense que les mois de Juin et de Septembre / Octobre sont également à privilégier, surtout qu’ils sont certainement encore plus propices à la baignade.

Si vous pouvez faire autrement, je vous conseille d’éviter l’été, les prix sont souvent multipliés par 4 voir 5 et surtout, l’île est bondée (notamment dans le Sud). Quand je vois le monde qu’il y avait début mai à Bonifacio et sur les plages (notamment Santa Giulia), je me dit que juillet et août doivent être invivables par là-bas ! Évidemment, tout le monde ne peut pas voyager hors saison. Si c’est votre cas, privilégiez le Nord de l’île ou tout du moins, fuyez les alentours de Porto-Vecchio.

Comment se rendre en Corse ?

On peut rejoindre la Corse par la mer ou par les airs.

Avec le ferry, vous aurez l’avantage de pouvoir amener votre voiture sur place. Plusieurs compagnies (Corsicaferries, Moby Lines, La Méridionale, Corsica Linea) proposent des traversée au départ de Marseille, Toulon ou Nice et à destination de Bastia, Ajaccio, L’île Rousse, Calvi, Propriano ou encore Porto-Vecchio. C’est la solution la moins couteuse mais aussi la plus longue. Et attention à réserver à l’avance, surtout l’été, les places sont chères et partent vite !

L’avion reste plus cher mais en s’y prenant à l’avance, on peut trouver des vols à des prix très corrects grâce aux compagnies low-cost qui desservent l’île. Il existe quatre aéroports en Corse, vous aurez donc souvent le choix entre plusieurs destination : Ajaccio, Bastia, Calvi ou Figari. Sur place, la location de voiture est quasi obligatoire si vous souhaitez faire le tour de l’île ou tout du moins bouger dans des coins un peu reculés.

Bon plan

Pour ceux ayant l’habitude de voyager depuis l’aéroport de Toulouse, on m’a offert de tester un service que j’ai trouvé très intéressant : Ector Parking.

Il s’agit tout simplement d’un service de voiturier. Vous choisissez sur le site Internet ou depuis l’application le jour et l’heure où vous allez arriver à l’aéroport et le jour et l’heure où vous en repartirez, et à l’heure dite, un voiturier vous attend sur l’arrêt minute de l’aéroport, vous aide à sortir vos bagages et part garer votre voiture dans un parking fermé et sécurisé pour toute la durée de votre séjour.

Je suis une grande habituée de ce type de service, je les trouve vraiment très pratique, pas besoin de chercher une place de parking, de traverser tout l’aéroport avec ses bagages, d’attendre indéfiniment la navette… vous déposez votre voiture devant l’entrée de l’aéroport et vous la récupérez au même endroit à votre retour. Pour moi, c’est vraiment un gros gain de temps et de confort.

Évidemment, ce service à un coût. Nos 8 jours de parking ont coûté 89€. J’ai regardé sur le site de l’aéroport pour faire un petit comparatif sur les parkings longues durées :

  • Se garer au P6 (le parking éco) pour la même période coûte évidemment moins cher (50€) mais il faut compter en plus le temps perdu pour attendre la navette (surtout si comme moi vous n’avez jamais de chance et que vous voyez toujours la navette partir au moment où vous arrivez ^^) et le temps de trajet entre le P6 et l’aéroport. Avec Ector, vous gagnez facilement 20 à 30 minutes.
  • Pour le P3 et le P2 qui sont des parkings de proximité mais avec un peu de marche à prévoir (5 à 8 minutes), les prix sont respectivement de 109€ et 130€.
  • Le P1 premium est le parking qui ressemble le plus à ce que propose Ector : c’est le parking le plus proche, situé à 1 minute à pied du terminal et en rez-de-chaussée. Et bien pour la même période, nous aurions dû débourser 153€ pour nous y garer. A prestation équivalente c’est donc largement moins cher.

Bref, c’est un service que je vous recommande de tester les yeux fermés et que je ne manquerai de ré-utiliser pour mes prochains voyages ! Sachez également que le service existe au départ d’autres aéroports et gares en France.

 

 

J’en ai fini avec la liste de mes coups de cœur corses, mes bonnes adresses et mes petits conseils pour s’y rendre. Évidemment, il y a beaucoup d’autres choses à faire et à voir en Corse, cet article recense uniquement mes coups de cœur et mes expériences personnelles. Mais j’espère qu’il vous aura permis de découvrir un petit peu cette île magnifique, si contrastée, entre mer et montagne, entre tourisme et préservation, où la nature sauvage y a encore tous ses droits.

 

Si vous aussi vous voulez partager vos coups de cœur sur l’île de beauté, n’hésitez pas à me laisser un petit commentaire !

 

 

Et si comme moi, vous adorez Pinterest, n’hésitez pas à épingler cet article pour le garder sous le coude ! Et bien sûr, vous pouvez me suivre sur mon compte Pinterest Escapades etc.

que faire en corse coups de coeur

que faire en corse coups de coeur

 

Les logos utilisés pour la création de la carte de la Corse sont des logos de vecteur conçu par Freepik ou provenant du site Flaticon. Le fond de carte provient du site d-maps.com.

12 commentaires

Amélie

La Corse porte bien son nom d’île de beauté! Je n’ai pas encore eu l’occasion d’y aller mais c’est dans ma bucket list 🙂

    Celia

    Oui je confirme c’est vraiment une île magnifique, digne des îles paradisiaques ! J’espère que tu auras l’occasion d’y aller 🙂

Ariane

Ton article est sublime. Je suis ultra tentée par la Corse et tu multiplies par mille la tentation ! Je garde ça précieusement. Je te remercie pour cet article ultra complet !

    Celia

    Merci Ariane. Je pensais que tu connaissais déjà la Corse !! Il faut absolument que tu y ailles, tu vas adorer !

Sam

ça fait très longtemps que je ne suis pas allée en Corse, mais c’est vraiment magnifique!

    Celia

    Oui je confirme 🙂 J’y suis allée il y a 3 ans et il me tardait tellement d’y retourner !

Sur un petit nuage (Virginie)

Hello, j’adore ton article.
Mes parents sont partis il y a quelques années en Corse et en sont revenus des étoiles dans les yeux. C’est vraiment une île que j’envisage de visiter avec mon chéri, du coup merci beaucoup pour cet article très long, mais vraiment très complet (je pense).

Du coup, comme je suis en train de réaliser un article Tour de la blog spécial voyage, j’ai eu envie de rajouter ton article aux autres déjà prévus. C’est une sorte de blogroll autour d’un thème en particulier, pour début juillet ce sera les voyages.
Si tu ne veux pas en faire partie n’hésites pas à me l’indiquer par mail (virginie@surunpetitnuage.fr) pour être sûre que je vois ta réponse.

Merci encore et bonne semaine.

    Celia

    Oh merci c’est gentil ! Je suis ravie que l’article t’ai plu et ravie également de faire partie de ta sélection 😊
    J’espère que tu pourras aller en Corse un jour, c’est une île tellement belle !
    Bonne semaine et merci à toi !

Zazou

Merci d’avoir si bien decrit notre belle corse votre article est formidable on ne pouvait pas mieux la decrire oui elle est très belle notre corse pas besoin de faire des milliers de kilomètres pour visiter des endroits enchanteurs, merci encore merci

    Celia

    Merci pour votre commentaire, je suis ravie que mon article vous ai plu 🙂
    La Corse est vraiment une région magnifique, difficile de ne pas tomber amoureuse de tels paysages ! En tous cas, merci de votre retour, cela me touche.

Caro

Bonjour !

Merci de nous donner une si belle description de la Corse avec beaucoup de détails très pertinents.

Moi et ma copine d’enfance partirons pour la Corse du 24 septembre au 12 octobre prochain. j’ai vraiment hâte de savourer chaque moment et j’espère que j’aurai assez de 18 jours pour bien profiter pleinement et doucement de chaque endroit pour faire de la randonnée, du bateau, etc.

J’aimerais bien connaître votre opinion sur la durée de notre séjour en Corse et la période de l’année.

Caro
Québec (Canada)

    Celia

    Bonjour et merci pour votre commentaire.
    18 jours me semble une bonne durée pour voir pas mal de choses ! Je pense que vous aurez un bon aperçu de l’île et que vous pourrez facilement en faire le tour.
    Concernant la période, septembre est idéal car il y a beaucoup moins de touristes et il fait encore très beau ! Je pense qu’octobre est un peu pareil, il fera peut être un peu plus frais mais ce sera très bien pour visiter et faire des randonnées. Vous allez vous régaler !
    Bon voyage 🙂

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.