Menu

Le brunch de la pente douce

Ça faisait un bon moment que j’avais envie de tester le restaurant « La pente douce » à Toulouse. Il faut dire que c’est un peu le resto à la mode en ce moment, j’en entend parler partout. Sans compter que c’est un des rares établissements de la ville rose recensés par le fooding. Donc qui dit à la mode, dit réservation obligatoire.

J’ai essayé sans succès de réserver 2-3 fois pour y diner un samedi soir (bon ok, en appelant le samedi midi mais je ne prévois pas toujours à l’avance ce que j’aurais envie de faire de mon samedi soir) jusqu’au jour où mon mari me dit « laisse moi faire ». Bien sûr, il appelle et nous dégote une table pour le soir même… Mouais, y en a qui ont de la chance !

Bref, nous avons donc enfin testé ce restaurant il y a quelques semaines et nous avons été totalement enchanté. Tout était parfait, nous sommes repartis conquis.

En m’abonnant sur leur page Facebook (oui, si on aime, on suit), je découvre qu’ils proposent un brunch le dimanche midi. Un brunch, mon repas préféré ! Il n’en fallait pas plus pour me mettre l’eau à la bouche. Mais attention, ce n’est pas si facile, le brunch n’a lieu que le 1er dimanche de chaque mois … Ils savent y faire pour générer l’envie !

Après plusieurs tentatives avortées, j’ai fini par réserver sur Facebook (oui encore, mais sachez qu’ils sont super réactifs) pour dimanche dernier. C’est donc avec beaucoup d’attentes que nous pénétrons dans le restaurant ce midi là.

Dès que l’on arrive, je suis toujours autant charmée par la décoration : minimaliste mais cosy avec une tendance scandinave bien affichée, tout ce que j’adore. L’ambiance y est très agréable, les banquettes recouvertes de coussins et la grande table d’hôte qui trône au fond de la salle principale renforce encore plus le côté chaleureux des lieux. C’est un endroit où on se sent définitivement bien. Sur les tables, de jolies fleurs fraîches, sur le comptoir, une montagne de fraises, détails qui ne sont pas sans nous rappeler que le printemps arrive.

brunch pente douce (2 sur 10)

brunch pente douce (1 sur 10)

brunch pente douce (3 sur 10)

Une fois installés, un serveur s’approche et nous demande si nous connaissons le principe du brunch : 3 petites entrées surprises, 3 petits plats surprises et 3 petits desserts surprises. Tout ça pour 28€ (sans les boissons). Alors oui c’est cher pour un brunch, mais s’il est aussi bon que notre dernier repas là-bas, cela vaut le coup.

Attention, ici point de brunch traditionnel avec œufs brouillés et pancakes. Si c’est ce que vous recherchez, vous pouvez passer votre chemin. En réalité, il s’agit plutôt d’un « lunch ».

Les entrées arrivent : Tartare de saumon avec sa mayonnaise au saté // Kefta de boeuf de Salers aux pois chiche et à la tomate // Pizza à la crème de champignons et truffe

brunch pente douce (4 sur 10)

brunch pente douce (5 sur 10)

On se régale, tout est délicieux (la pizza est juste une tuerie !).

Les choses qui se déroulaient jusqu’à la parfaitement se sont un peu gâtées par la suite. En effet, le restaurant est plein et les serveurs s’emmêlent un peu les pinceaux. Résultats, ils se trompent de table et amènent nos plats à la table d’à côté qui n’avait même pas encore fini ses entrées ! A cause de ce petit raté, nous avons attendu un bon moment pour avoir finalement nos plats. Mais bon c’est dimanche, nous ne sommes pas pressés, il faut rester zen …

Les plats arrivent enfin : Espadon avec son bouillon thaï // Filet de solette avec sa charmoula (mélange de tomate, aubergine, coriandre) // Brochette d’agneau mariné au gingembre et son mini couscous

brunch pente douce (8 sur 10)

brunch pente douce (7 sur 10)

brunch pente douce (6 sur 10)

Mention spéciale pour la brochette d’agneau que j’ai trouvée très bonne, les 2 autres plats étant également bons mais un peu un cran en dessous (surtout par rapport aux entrées).

Pour finir, on nous sert les 3 petits desserts : Crémeux passion avec sa chantilly cacao // Baba au rhum revisité // Tarte au citron déstructurée

brunch pente douce (9 sur 10)

La tarte au citron est un pur délice, le crémeux passion est également très bon (encore faut-il aimer le gout de la passion, j’avoue que c’est un peu particulier). Je ne suis pas fan du baba au rhum en général donc je ne serai pas vraiment objective sur ce dernier dessert.

Au final, on ressort un peu mitigés : la décoration, l’ambiance et les entrées étaient vraiment parfaites. Le service un peu moyen. Mais l’erreur est humaine et nous n’avions eu aucun problème lors de notre précédente expérience donc on ne leur en voudra pas !

Un restaurant à recommander donc, mais attention, il ne faut pas être pressé et ne pas rechercher un brunch traditionnel.

La Pente Douce

6, rue de la Concorde
31000 Toulouse
05.61.46.16.91

Jour d’ouverture :
Le midi du mardi au samedi
Le soir du jeudi au samedi
Brunch le 1er dimanche du mois (sur réservation)

2 commentaires

Mulot B.

Je m’en vais tester – de nouveau – celui des coudes sur la table, aujourd’hui même ! Il m’avait régalé l’année dernière et je sens que je n vais pas être décue …

    Celia

    Ah je ne connais pas du tout c’est quel style ?

Laisser un commentaire